Bella Italia !

Nous aurions aussi pu intituler cet article “ Comment nos enfants ont failli mettre le feu au camping-car ” mais on trouvait ça un peu trop alarmiste ! Alors avant d’en arriver là, voici une petite présentation du pays faite par Lola : L_Italie et voilà comment s’est déroulé notre séjour en Italie !

Nous restons donc 4 jours à SAN REMO, temps nécessaire à tout le monde pour trouver ses marques et reprendre ses habitudes. Elodie ressort son tapis de yoga et Miguel ses baskets pour un footing (dur dur la reprise du sport)… après avoir réparé la plaque de cuisson (comme expliqué la fois d’avant!). Il fait un temps superbe, nous retrouvons la joie de manger à l’extérieur. Les enfants sont ravis : il y a une piste cyclable, un terrain de bicross et la mer juste à coté. Ils arrivent même à se baigner jusqu’à la taille (les fous!), ils dorment bien la nuit grâce à la fatigue de la journée. Et maintenant, c’est parti pour une semaine de vacances !

San Remo (8)

La route qui longe et surplombe la côte dévoile de superbes points de vue sur la Méditerranée et traverse des villes pleines de couleurs et de grandes villas. Mais cette route est franchement pénible. La chaussée est souvent déformée et pleine de lacets, Merlin est secoué et nous sommes comme dans un bateau ! Nous n’avançons à rien car les villes se succèdent et parfois nous n’arrivons même pas à nous arrêter sur le bas-côté pour une pause pipi. Le plus compliqué pour le chauffeur est de savoir à quelle vitesse rouler. En effet, il y a plusieurs zones où la signalisation est absente mais où les radars eux, sont bien présents. Il y en a à chaque entrée et sortie de ville quasiment, avec des zones à 30, 50, 70, voir 90 km/h, c’est la loterie ! Les Italiens ne conduisent pas trop mal avec quand même quelques spécimens qui doublent par la droite, en côte ou sans visibilité. Il semble aussi que les clignotants sur les voitures ne servent que de décoration ! Et pour finir ils s’arrêtent souvent où et quand bon leur semble, sans pour autant faire attention au trafic qui les entoure… donc comme toujours, prudence ! D’autant que la circulation est dense sur la côte, on imagine ce que ça doit être en plein été avec la chaleur en plus !

Nous arrivons à la ville de LEVANTO et rencontrons d’autres Français sur un parking pour camping-cars.  Nous trouvons l’emplacement cher pour un simple parking mais il est tout près de la gare d’où partent les train nous permettant d’aller aux Cinque Terre alors pour une fois nous acceptons de payer ! Heureusement que nous n’avons pas hésité plus longtemps car une demi-heure après, les agents de la ville arrivent et modifient l’affichage du parking et dans la foulée les horodateurs, passant les tarifs du simple au double ! Les nouveaux arrivants devront payer 50€ pour 36 heures au lieu de 24€, mais ils sont fous ces Italiens, c’est quoi ces prix !!

Réveil de bonne heure pour préparer les sandwichs et partir visiter les fameux villages des Cinque Terre, difficiles d’accès, donc pour lesquels il nous faut prendre le train. Nous optons pour une petite randonnée entre deux villages, à peine deux heures mais ça grimpe bien par moment! Les enfants sont ravis de cette balade sous un ciel bleu, ils aperçoivent un serpent et de nombreux lézards aux jolies couleurs. Les paysages sont à couper le souffle. Par le sentier nous surplombons les villages qui sont logés dans de petites criques. Le mélange des couleurs des maisons avec le bleu du ciel et de la Méditerranée vaut le détour. Chaque village a son charme, ils sont tous différents, certains plus ou moins agrippés à la colline. Les ruelles sont plus ou moins étroites mais les produits à vendre aux touristes sont tous les mêmes et bien chers ! Pour avoir une vue depuis la mer, Elodie rentre en bateau pendant que le reste de la troupe rentre en train et l’attend sur la grande plage de Monterosso. L’eau est encore bien fraiche.

Cinque-Terre-48.jpg

Le lendemain, nous prenons la direction de PISE, avec toujours le même style de route mais les camions en plus ! Pour une fois, nous trouvons un parking gratuit, à 10 minutes de la fameuse tour. Parking normalement interdit aux camping-car, mais les autorités locales n’ont pas l’air de s’en soucier, du moins en journée. Parmi le flot des touristes nous arrivons sur la Piazza del Duomo où se suivent en enfilade le baptistère, la cathédrale et la fameuse “tour penchée”. Nous avons vu ces photos tellement de fois et là nous y sommes ! Avec plaisir, nous avons toujours la sensation d’enter dans la carte postale. Comme tout le monde, nous nous prêtons au jeu des photos ! Nous faisons le tour de la tour, pour vérifier qu’elle est bien inclinée, et selon les angles, on a l’impression qu’elle penche plus ou moins ! En revanche à 18€ par personne pour y monter, pas question d’y aller! Nous visitons seulement la basilique qui est le seul monument dont l’entrée est gratuite et faisons quelques pas dans les rues adjacentes.

Pise (54)

Nous traversons la Toscane sous la pluie et les éclairs au loin. Dommage, ça a l’air très beau. Les averses cessent quand nous arrivons aux abords du lac de Trasimène. Parfait pour finir les vacances au calme (et sans visite pour la plus grande joie des enfants!). Donc tout se présentait bien mais c’est Là que tout a failli basculer ! En effet, alors qu’Elodie et Miguel préparaient les cours d’école pour les semaines à venir, les enfants chahutaient dans Merlin plutôt que de profiter du beau temps extérieur comme venaient de leur suggérer leurs parents! Et par inadvertance, Pablo a mis en marche la plaque de cuisson sur laquelle était posé le tapis servant d’égouttoir à vaisselle. Trop occupés à se chamailler ils ne l’ont pas entendue se mettre en route, ni senti l’odeur de brulé, ni vu la fumée ! Heureusement qu’Elodie (n’en pouvant plus d’entendre leurs cris) est retournée au camion et s’est tout de suite rendue compte du problème. Elle a sorti le tapis qui brulait et tout ce qui était dessus, viré les enfants dehors et aéré le tout car l’odeur était insupportable. Passée la panique et l’engueulade, nous avons pris le temps d’expliquer aux enfants la gravité des faits. Car les conséquences auraient pu être bien pires. Il faudra quand même une bonne heure à Miguel pour décoller le plastique fondu sur la plaque de cuisson sans trop l’abimer, et a priori elle fonctionne normalement. Il installe aussi une plaque de protection sur le bouton afin d’éviter que cela ne se reproduise (ce que nous avions d’ailleurs déjà évoqué mais toujours remis à plus tard…).

Lac Trasimène (6)Lac Trasimène (5)

Bon tant que nous sommes dans le nettoyage, ça tombe bien, il fait beau et c’est le jour du ménage mensuel alors on sort tout dehors et chacun se met à astiquer un coin du camping-car. Lola est à fond, elle sait qu’elle a des choses à se faire pardonner !

Lac Trasimène (15)Lac Trasimène (14)Lac Trasimène (12)

Ensuite nous pouvons enfin reprendre des activités plus agréables comme on aime bien quand on est posé plusieurs jours : footing, yoga, pêche et pleins de jeu pour les enfants… entre deux discussions avec d’autres camping-caristes de passage !

Lac Trasimène (34)Lac Trasimène (33)Lac Trasimène (3)Lac Trasimène (29)Lac Trasimène (24)Lac Trasimène (23)Lac Trasimène (21)Lac Trasimène (20)Lac Trasimène (11)

Nous reprenons la route pour notre dernière visite en Italie : VENISE. En effet, vu le prix des parkings et des monuments à visiter nous faisons le choix de ne pas nous arrêter dans d’autres villes touristiques. Pour Venise nous trouvons un endroit très bien, mi-parking, mi-camping à 18€ les 24 heures, situé juste derrière le parc San Giuliano qui est immense et dans lequel il est très agréable de se promener et de faire du vélo.

Venise- camping (5)Venise- camping (8)Venise- camping (2)Venise (1)

De là, nous marchons 10 minutes pour prendre le bus qui apporte sont flot de touristes dans la ville lagune. Mais VENISE tient ses promesses (pas de réveiller le romantisme de Miguel Tire la langue ) et les partage largement avec une surpopulation de visiteurs ! Et encore, nous ne sommes pas en pleine saison! Un rêve de Lola se réalise, le premier d’une longue liste… Heureusement qu’elle ne rêvait pas de faire un tour de gondole : 80€ pour 30 min à 6 personnes max !

Venise (55)

Le printemps est bien là, avec ses premières fleurs, ses pollens (atchoum!) et bien sûr ses averses ! C’est donc sous la pluie que nous traversons le beau parc naturel des Dolomites pour rejoindre l’Autriche… @ bientôt !

P1010306P1010308P1010314

Itinéraire italie

Pour les voyageurs qui veulent plus d’infos pratiques sur l’Italie, c’est par ici : Italie

9 commentaires sur « Bella Italia ! »

  1. Bonjour, je suis le fils du couple (Daniel et Annie) que vous avez rencontré à Levanto (Italie) ! Ils m’ont parlé de votre voyage ainsi que votre site internet dont je me suis empressé de lire Avec grand intérêt ! Je voudrais donc vous féliciter pour cette formidable aventure en famille et ne manquerais pas de suivre votre si belle épopée !! Alexis

    J'aime

  2. coucou ELODIE MIGUEL LOLA ET PABLO .!!! hello c’est DANIEL ET ANNIE rencontre à Levento sur le lac ( les carpes des pecheurs pour memo)avec un C.C 316MERCEDES nous sommes fiers de votre aventure dans l’europe et de vous avoir cotoyez bon voyage et bisous à vous quatre les Plem,mobiles autour du monde. PS: pardonnez moi je ne suis pas doué en ordinnateur.DANIEL ET ANNIE

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s