Auschwitz-Birkenau

Nous arrivons en Pologne, et sans l’avoir prévu, c’est le 8 mai que nous avons rendez-vous avec l’Histoire. L’histoire tragique des camps de concentrations et d’extermination. Nous avons préparé comme nous pouvons les enfants à la visite d’Auschwitz et Birkenau, mais peut-on vraiment se préparer à ça? Pour tous c’est un moment plus qu’émouvant dans notre périple. Nous prenons part à un groupe d’une trentaine de personnes et suivons notre guide polonaise qui fait la visite en français. Dès le passage sous la tristement célèbre inscription en fer forgé “Arbeit macht frei” qui signifie « le travail rend libre », on sent la poitrine se serrer tout autant que les barbelés qui nous entourent. Nous entrons dans la barbarie, dans ce que l’être humain peut faire de pire. Les différents bâtiments ou blocks où étaient logés les prisonniers servent maintenant de musée pour ne jamais oublier ce qui s’est passé ici. Tout est exposé dans une grande sobriété. Les immenses photos en noir et blanc montrent l’arrivée des déportés par le train, encadrés par les nazis ; dans un couloir s’alignent leurs photos individuelles en tenue rayée, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. En arrivant ici, leur espérance de vie était de 3 mois.

Auschwitz (116)Auschwitz (113)Auschwitz (48)

Auschwitz (49)Auschwitz (97)Auschwitz (100)Auschwitz (19)

Auschwitz (25)Auschwitz (52)Auschwitz (67)Auschwitz (62)Auschwitz (65)Auschwitz (63)

Quand ils arrivaient, les déportés, juifs pour la grande majorité, se voyaient confisquer leurs objets personnels et tout était soigneusement trié, parfois sans même savoir ce qu’ils allaient en faire, comme pour les brosses à dents, mais l’ordre était de tout récupérer pour le 3ème Reich. Derrière des vitrines sont exposés les objets retrouvés à la libération du camp. Et le plus dur reste à venir : la pièce où sont entassés 2 tonnes de cheveux, ceux d’environ 40 000 personnes qui ont été tuées ici. Quand on sait que les estimations portent à 1.5 million le nombre de victimes, ce n’est malheureusement qu’un petit aperçu de l’horreur. Ces cheveux servaient à faire des tissus.

Auschwitz (85)Auschwitz (88)Auschwitz (72)Auschwitz (76)Auschwitz (70)Auschwitz (91)

La cour des fusillés, à côté de la prison où les cellules étaient si petites que les prisonniers mourraient souvent d’asphyxie.

Auschwitz (30)Auschwitz (34)Auschwitz (38)Auschwitz (44)Auschwitz (50)

Boites qui contenaient des granulés de zyklon B, servant pour les chambres à gaz;  fours crématoires; hôpital où les nazis se livraient à des expériences sur les juifs, notamment sur les enfants; autant de pièces lugubres qui nous font penser : “mais comment a-t-on pu en arriver là?”

Auschwitz (93)Auschwitz (95)Auschwitz (5)Auschwitz (4)

Notre guide est extrêmement touchante dans sa façon de raconter les évènements et répond avec précision aux questions. Lola est captivée et silencieuse, Pablo reste calme et attentif pendant toute la durée de la visite (1h30). Nous ressortons du camp dans un état second. La pause est la bienvenue pour assimiler ce que nous venons de voir avant de poursuivre avec notre guide dans le deuxième camp, celui de Birkenau. Nous trouvions celui d’Auschwitz déjà très grand (6 hectares) mais là on visualise d’autant plus l’ampleur des dégâts car celui-ci s’étendait sur 175 hectares et contenait deux chambres à gaz et 4 fours crématoires, qui à la fin de la guerre éliminaient jusqu’à 5000 personnes par jour. Les nazis les ont dynamités pour détruire un maximum de preuves. Ici, la plupart des baraquements étaient en bois et il n’en reste plus beaucoup aujourd’hui, un long travail de restauration est en cours. A l’intérieur, les conditions de “survie” étaient inhumaines : les couchettes sur 3 niveaux étaient surpeuplées, les maladies se répandaient à toute vitesse. L’’été il fait ici une chaleur insupportable et l’hiver est extrêmement rigoureux et pluvieux ce qui rendait le sol complètement boueux. Les déportés arrivaient ici dans des wagons pour bestiaux et on continuait à les traiter comme des animaux jusqu’au bout, les affamant et les  privant de toute dignité humaine…

Auschwitz-Birkenau (60)Auschwitz-Birkenau (12)

Auschwitz-Birkenau (58)Auschwitz-Birkenau (5)Auschwitz-Birkenau (15)Auschwitz-Birkenau (36)Auschwitz-Birkenau (20)Auschwitz-Birkenau (8)Auschwitz-Birkenau (43)Auschwitz-Birkenau (52)

Auschwitz-Birkenau (31)

Auschwitz-Birkenau (42)Auschwitz-Birkenau (2)

2 commentaires sur « Auschwitz-Birkenau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s