De l’eau dans tous ses états !

Nous quittons la Suède par une petite route traversant de grandes forêts derrière lesquelles se cachent encore et toujours des lacs ! Les véhicules se font rares, cette route est peu empruntée, à tel point qu’il n’y a aucun poste de frontière, même pas un panneau à photographier pour dire qu’on est en Norvège! Nous avons fait les formalités d’entrée pour Voyou la veille (à savoir la prise d’un vermifuge contre le ténia du renard) et nous avons veillé à ne pas avoir de pommes de terre à bord, seule condition sanitaire à respecter ! Pour ce qui est du quota d’alcool ou de cigarettes, ce n’est pas dur à respecter, nous ne fumons pas et nos réserves de vin ont fondu depuis bien longtemps ! Mais de toute façon nous n’avons aucun contrôle douanier alors nous continuons cette petite route déserte pour arriver à notre premier bivouac norvégien au pied du Mont Elgahogna dont nous avons prévu l’ascension (1460m). Nous sommes motivés pour faire régulièrement des randonnées en Norvège alors on se dit que ça sera un bon début. Miguel est encore en convalescence pour son dos mais il tente quand même le coup (la souffrance se lit sur la photo…). Le livre annonçait 3 heures et demi aller-retour (10km), on en mettra 4h30, avec les enfants c’est plutôt pas mal ! Le début est très agréable, nous longeons une petite rivière et le sol est parfois spongieux, ce qui amuse les enfants. Mais après ça grimpe vraiment, surtout la dernière partie entre les roches où l’on perd vite l’équilibre. Comme régulièrement en Scandinavie, le temps change soudainement et avant même d’atteindre le sommet la pluie se met à tomber, accompagnée d’un vent glacial dont on se souvient encore (surtout Pablo, le seul à être parti en short !). Les plaques de neiges encore tenaces nous confirment qu’il ne doit pas faire très chaud par ici ! Du sommet on est censé voir la Suède mais la vue est bouchée…

Parc national Femundsmarka (1)Parc national Femundsmarka (4)Parc national Femundsmarka (6)Parc national Femundsmarka (9)Parc national Femundsmarka (14)Parc national Femundsmarka (11)

Nous ne perdons pas de temps pour redescendre, espérant que le vent soit moins fort. Nous sommes récompensés de notre effort en croisant le chemin d’une dizaine de rennes sauvages. Nous sommes tout excités, ils sont les premiers que nous voyons en liberté. Chacun s’observe mutuellement, le temps d’un moment magique pour nous, plutôt inquiet pour eux.

Parc national Femundsmarka (20)Parc national Femundsmarka (21)Parc national Femundsmarka (24)Parc national Femundsmarka (25)

Il est déjà 20h30 quand nous arrivons au camping-car, nul besoin de berceuse ! Et pour une fois, il n’y a pas de chamaillerie dans le lit des enfants ! Depuis quelques temps, nos nuits ne sont pas très réparatrices car plus nous montons et moins nous avons d’obscurité la nuit. Pablo reste imperturbable mais Lola et nous sommes régulièrement réveillés en pensant que c’est l’heure de se lever ! Oui car malgré les bons rideaux occultants des fenêtres et ceux qu’on a ajouté à chaque espace nuit (même le beau rideau rouge fabriqué par Audrey à d’autres fins), rien n’y fait, la lumière passe quand même sur les côtés…

IMG_20170618_224944 là par exemple il est presque minuit !

Etant arrivés en Norvège par un côté peu touristique nous sommes à nouveau seuls sur la route pendant un moment et traversons un surprenant plateau désolé. Avec les nuages bas, le décor prend vite un aspect inquiétant et mystérieux. Pas surprenant qu’ici les légendes se soient multipliées depuis tous temps…

Sur la route (25)

Mêmes les architectes ont construit des sanctuaires tout droit sortis des contes de fées. On les appelle “églises en bois debout” pour leurs piliers verticaux  faits de gros troncs d’arbres, et elles sont souvent ornées de sculptures détaillées comme des têtes de dragon rappelant les proues des bateaux vikings. A l’époque elles étaient plus de 500,  il n’en reste que 28 aujourd’hui. Elles comptent parmi les plus vieux édifices en bois de la planète. Celle de Ringebu date de 1220 et a été restaurée au 17ème siècle :

Ringebu - Eglise en bois debout (1)Ringebu - Eglise en bois debout (3)Ringebu - Eglise en bois debout (7)

Celle de Lom a été construite en 1170 et agrandie en 1634 et 1663 :

Lom (1)Lom (15)Lom (17)Lom (20)Lom (21)

A Lom, sous une pluie fine nous parcourons le petit village traversé par un torrent et nous visitons le Norsk Fjellmuseum. Ce musée de la montagne explique vraiment bien comment les chercheurs et archéologues mettent à profit le peu de temps clément qu’ils ont par ici l’été pour faire leurs recherches sur les hommes préhistoriques ayant vécus dans ces contrées. Chaque année la liste des objets retrouvés s’allonge (squelettes humains ou d’animaux, morceaux de tissu, armes, premiers skis…) mais c’est aussi inquiétant car cela signifie que le réchauffement climatique fait diminuer les glaciers chaque année un peu plus… Ce musée très intéressant expose aussi de nombreux animaux empaillés pour se rendre compte de la grande variété de la faune des environs.

Lom (27)Lom (5)Lom (9)Lom (10)

Nous visualisons bien la différence de taille entre un renne et un élan mais le seul que nous ayons croisé pour le moment au bord de la route est encore plus grand, voire gigantesque ! A vrai dire c’est même le plus grand du monde !

Sur la route (8)Sur la route (12)

Arrivés dans le parc national du Jotunheimen nous avons froid, très froid et rallumons même le chauffage. Il faut dire que nous sommes sur les routes les plus hautes du pays ! La pluie se met à tomber si fort que nous décidons d’attendre une journée avant de continuer pour pouvoir voir le paysage qui nous entoure. C’est rare les journées où nous ne sortons pas du tout du camping-car et finalement ça passe très vite car chacun a ses petites affaires à mettre à jour, en plus de quelques parties de jeux de société, d’une pause goûter prolongée et d’un dessin animé ! En plus nous faisons la connaissance de Laura et Jérôme qui attendent eux aussi que le mauvais temps passe afin de partir à l’assaut de la montagne ! Ce sont de jeunes randonneurs qui n’ont pas froid aux yeux et sont au début d’un long voyage en camping-car qui devrait les emmener jusqu’en Amérique du sud. Ils reviennent du nord du pays alors forcément nous passons deux bonnes soirées pleines d’échanges d’informations!

SogneljellsvegenSogneljellsvegen (1)Parc national Jotunheimen (11)

Sogneljellsvegen (6)Sogneljellsvegen (7)

Nous n’avons plus de pluie pour continuer sur la route touristique du Sognefjell… nous avons de la neige ! Pas étonnant, nous sommes “sur le toit de la Norvège”, la plus haute route de montagne d’Europe qui grimpe jusqu’à 1434m. Tout est blanc, du sol au plafond ! Les rivières et les lacs sont gelés, les skieurs de randonnée s’en donnent à coeur joie !

Sogneljellsvegen (15)Sogneljellsvegen (17)Sogneljellsvegen (19)Sogneljellsvegen (26)Sogneljellsvegen (22)

Par une petite route nous redescendons doucement des hauts plateaux et en même temps la météo s’améliore progressivement. Assez pour nous laisser bon espoir de faire notre deuxième randonnée de la semaine, celle qui va nous mener à Vettisfossen, la plus haute chute d’eau naturelle de Norvège (275m). Elle semble plus facile que la première mais les faux-plats sont nombreux… Nous longeons une rivière agitée et le soleil ne nous quitte pas. Les cascades et chutes d’eau se succèdent, toutes plus jolies les unes que les autres… cette nature ensoleillée nous fait un bien fou !

Sogneljellsvegen (30)Parc national Jotunheimen (8)Parc national Jotunheimen (9)Parc national Jotunheimen (14)Parc national Jotunheimen (22)Parc national Jotunheimen (31)Parc national Jotunheimen (37)Parc national Jotunheimen (63)Parc national Jotunheimen (46)Parc national Jotunheimen (60)Parc national Jotunheimen (62)Parc national Jotunheimen (67)

Nous admirons un beau spécimen Fjord (le cheval avant d’arriver aux fameux bras de mer…)

Parc national Jotunheimen (50)Parc national Jotunheimen (52)Parc national Jotunheimen (53)Parc national Jotunheimen (56)

Puis nous arrivons enfin à LA fameuse chute (2h45 de marche) où le goûter est bien mérité… Pablo commençait à désespérer : “J’ai faim… j’ai faim… Mais pourquoi personne ne veut JAMAIS me nourrir” ?!

Parc national Jotunheimen (71)Parc national Jotunheimen (72)Parc national Jotunheimen (73)Parc national Jotunheimen (75) Tout le monde ayant repris des forces, nous pouvons réamorcer les 6 km du retour ! A nouveau Pablo n’embêtera pas sa soeur pour dormir ce soir ! Vive les randonnées !

La pluie revient de plus belle alors que nous abordons notre premier fjord norvégien et notre premier ferry… dommage !

Notre 1er fjord (1)Notre 1er fjord (10)Notre 1er fjord (5)Notre 1er fjord (6)Notre 1er fjord (8)

Le Jostedalsbreen forme la plus grande calotte glaciaire d’Europe continentale (487km²) et par endroit il atteint une épaisseur de 500 mètres ! Malheureusement comme tous les autres glaciers il recule d’année en année… N’étant pas de grands randonneurs nous sommes contents de pouvoir en apercevoir déjà deux bras depuis la route !

Glacier Boyabreen (2)Glacier Boyabreen (4)Glacier Boyabreen (6)Sur la route (44)

Et c’est dans ce joli cadre (encore pluvieux) que nous retrouvons Maryse et Daniel, avec qui nous avions fait la traversée Allemagne-Suède il y a un mois. Les enfants sont hyper contents et ont fait des affiches avec des cœurs partout en les attendant ! Depuis un mois nous communiquons régulièrement avec eux et ils sont vite devenus Mamie Maryse et Papy Daniel ! Ces derniers prennent leur rôle à coeur car ils ont pensé à tout pour nos retrouvailles : pizzas, saucisson, crêpes, Nutella, glace… vin !! Encore merci à eux de nous avoir gâté à ce point !

Glacier Supphellebreen (4)Glacier Supphellebreen (2)Glacier Supphellebreen (6)Glacier Supphellebreen (9)

@ bientôt !

17 commentaires sur « De l’eau dans tous ses états ! »

  1. Un immense bravo pour toutes vos photos qui continuent de nous faire rêver et les commentaires toujours aussi instructifs. Bonne continuation dans vos aventures.
    Les anciens voisins de La Croix Rouge!

    J'aime

  2. merci encore à vous de nous faire découvrir ce beau pays.
    Miguel parait fatigué sur les premières photos.
    Pablo formidable comme d’habitude vive la jeunesse.
    encore et encore des publications. j’adore vous lire et relire.
    j’archive tous vos messages et je m’amuse à les relire pour suivre votre périple.

    un GRAND MERCI

    J'aime

  3. Bonjour,

    Nous avions acheté votre livre lors de votre conférence à Venansault. Je l’avais prêté et viens enfin de le récupérer . Je suis donc plongée dans votre premier voyage. C’est passionnant; Merci de nous faire voyager à distance. Gros bisous à tous et surtout à VOYOU. Claudie et Robert

    J'aime

  4. Super les Plem’mobiles je vous suis partout qu’elle belle aventure ,vive Merlin et ses occupants sans oublier le petit vieux (Voyou)et bouboule. ELODIE soigne bien ton driver, encore une fois de plus les femmes sont plus solides que nous les hommes.Nous vous faisons des bisous et a bientot DANIEL ET ANNIE rencontre de Levento (les carpes).a Manuel Elodie Lola Paplo et une caresse à voyou et un bisous a bouboule

    J'aime

  5. Bonjour, ça y’est je viens de rattraper la lecture de votre périple à travers la Norvège et la Suède. Ça donne vraiment envie d’aller découvrir ces pays ! Elodie, bravo pour le livre que j’ai terminé il y a quelque temps déjà. C’est très intéressant à lire. Bonne continuation dans votre parcours ! Béa

    J'aime

  6. métro boulot dodo pour nous….vous vous me faite rêver, tu as raison de vivre ta vie avec ta petite famille mon Miguel et de nous faire découvrir tous ces merveilleux paysages mon copain d’enfance d’athlé, je suis heureux pour toi à bientôt …ou tard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s