Quand le soleil joue à cache-cache…

La pluie et le brouillard gâchent un peu notre arrivée sur le fjord de Geiranger. Il fait partie des rares points que nous avons prévus de faire à l’avance alors forcément nous sommes un peu déçus de ne pas avoir le temps avec nous. Mais c’est tellement souvent le cas par ici que ça fait partie du jeu. Et puis nous sommes riches de temps alors nous pouvons nous payer le luxe de patienter, surtout que notre bivouac est gratuit et aux premières loges… juste en face du camping ou les véhicules s’entassent !

Geiranger (2)Geiranger (6)

Le petit village de Geiranger, si paisible de 19h à 8h voit un flot incessant de touristes le reste du temps (600 000 par an en moyenne !). La majorité des touristes débarquent ici par vagues de 3 500 sur de gigantesque bateaux de croisière !

Geiranger (26)Geiranger (23)Geiranger (134)

Sans s’être concertés, Laura et Jérôme que nous avons rencontrés il y a quelques jours, arrivent au même endroit que nous…: “cool!” disent les enfants, on va encore pouvoir parler français ! Miguel et Lola les accompagnent faire une randonnée pour avoir une vue sur le dessus du fjord, tandis qu’Elodie et Pablo prennent un bateau touristique pour parcourir les 20 km du fjord. Dommage que le ciel couvert empêche de ressortir les belles couleurs de ce site somptueux qui mérite bien son classement au patrimoine de l’UNESCO.  Les cascades se succèdent : les 7 soeurs, le Soupirant, le Voile de la mariée, toutes plus belles les unes que les autres. Et que dire de ces fermes accrochées aux parois vertigineuses du fjord et dont l’accès était toute une aventure?

Geiranger (35)Geiranger (42)Geiranger (47)Geiranger (75)Geiranger (80)Geiranger (84)

Geiranger (53)

Geiranger (106)Geiranger (103)

De retour au bivouac, un autre camping-car français est garé près de nous. Julie et Mathieu sont en vadrouille pour 6 mois avec leurs deux chiens.“Cool!” disent les enfants, on va encore pouvoir trainer ce soir ! Et oui, presque naturellement, un apéro prolongé s’organise autour d’un feu où chacun peut parler de ses expériences, de ses projets… jusque tard dans la nuit, puisqu’on ne se rend pas compte de l’heure avec cette lumière qui persiste même après le coucher du soleil !

Geiranger (110)Geiranger (111)Geiranger (112)

Et pourtant à 5h45 le réveil sonne pour Elodie et Laura qui se sont promis hier soir de refaire la randonnée pour le point de vue sur le fjord ! Le vin de la veille rend les jambes un peu lourdes mais au bout de 3h30 de marche elles sont ragaillardies !

Geiranger (121)Geiranger (124)

Il fait un temps splendide, chacun doit reprendre sa route mais tout le monde traine, ça fait tellement du bien d’être en teeshirt et de prendre le soleil pour quelques heures ! Nous ne croiserons plus la route de Laura et Jérôme car ils redescendent (comme nous, vous pouvez suivre leurs aventures montagnardes sur http://channalou.blogspot.fr  Sourire!) Mais nous sommes sûrs de revoir Julie et Mathieu dans quelques temps car nous allons tous au nord !

Geiranger (127)

Autant notre arrivée était gâchée par les nuages, autant le soleil nous accompagne pour notre départ du Geiranger par la route de l’Aigle. Ses 11 virages à lacets nous dévoilent de superbes vues sur le fjord :

Geiranger (141)Geiranger (145)Geiranger (149)Geiranger (157)

Malheureusement cette accalmie est de courte durée et la pluie et le froid reviennent en force à l’approche de la route des Trolls. A nouveau nous passons une journée entière enfermés dans Merlin à attendre que ça passe ! Depuis de folles plateformes nous avons tout de même un bel aperçu du travail réalisé. Les Norvégiens sont vraiment très forts pour construire toutes sortes d’infrastructures incroyables (routes, ponts, tunnels, plateformes…). Cette route des Trolls a été achevée en 1936 après 8 années de travaux.

Route des Trolls (10)

Route des Trolls (22)Route des Trolls (24)

Bon, comme le mauvais temps ne passe pas vraiment, on finit par faire une croix sur les randonnées à faire dans les environs et c’est dans le brouillard que nous descendons les 11 virages de la fameuse route bordée de nombreuses cascades. Les Trolls ont l’habitude de ne sortir que la nuit et restent souvent cachés mais nous réussissons à apercevoir les plus gros…et les plus touristiques surtout !

Route des Trolls (25)Route des Trolls (29)Route des Trolls (32)Route des Trolls (33)Route des Trolls (39)Route des Trolls (42)Route des Trolls (43)

Quand le soleil revient on l’apprécie d’autant plus…

Vallée de la Romsdalen (16)Vallée de la Romsdalen (9)

Nous avions hésité à nous rendre dans le parc national de Dovrefjell-Sunndalsfjella pour observer le bœuf musqué, trouvant un peu chères les sorties organisées tout en n’étant pas certains d’en voir… Mais Laura et Jérôme en ont vu facilement en étant seuls alors sur leurs conseils nous nous rendons au même endroit. Il est déjà 17h30 quand nous partons mais nous sommes super confiants… Ca grimpe franchement dès le début mais après on se retrouve sur de grands plateaux désertiques qui a eux seuls valent le détour… De temps en temps on repère des traces de boeufs musqués et on trouve des morceaux de laine : on est sur la bonne piste !

Parc National de Dovrefjell (4)Parc National de Dovrefjell (7)

Mais une heure et demie après on n’a toujours pas vu le museau d’un boeuf alors on commence à désespérer… Quand soudain à travers ses jumelles (encore merci Jacques pour le cadeau !) Miguel repère un marcheur en train d’observer … 3 boeufs musqués ! Bien sûr ils sont très loin et nous commençons un peu à fatiguer mais nous ne pouvons pas laisser passer l’occasion alors on se dit qu’en quittant le sentier et en coupant à travers on les rejoindra plus vite (surtout que ça descend) ! Sauf qu’on n’a pas pris le temps d’observer le terrain et que rapidement on se rend compte qu’il est par endroits spongieux voire marécageux. A d’autres moments on s’enfonce dans de petits buissons jusqu’au genou et plus pour Pablo. : nous sommes au coeur de la toundra. Heureusement que nous avons de bonnes chaussures, que nous sommes en pantalon et que l’excitation nous pousse à continuer ! Nous vérifions régulièrement aux jumelles qu’ils sont toujours là et en effet ils mangent tranquillement et se déplacent peu. Nous mettons presqu’une demi-heure à les rejoindre… enfin pas vraiment, car entre eux et nous coule… UNE RIVIERE ! Oh non elle est bien plus grosse que nous pensions ! Nous cherchons un endroit où nous pourrions passer mais l’eau est trop profonde et glaciale ! Zut ! L’autre marcheur, lui, est du bon côté et les photographie à l’aide d’un trépied. Nous sommes encore un peu loin mais bon, c’est déjà une chance de pouvoir voir ces animaux préhistoriques ! Ils sont vraiment gros (presqu’une demi-tonne) et ont l’air tout doux avec leur longue toison laineuse.

Parc National de Dovrefjell (8)Parc National de Dovrefjell (12)Parc National de Dovrefjell (21)Parc National de Dovrefjell (61)

Après un petit moment d’observation on se dit qu’il faudrait peut-être penser à rentrer ! L’avantage ici c’est qu’on est pas pris par la nuit qui arrive ! Cette fois nous avons pensé à prendre K-way, bonnets et écharpes et ce n’est pas du superflu, le vent est froid ! Seulement par où repartir? On se dit qu’on ne va pas recouper à travers à nouveau car ça monte et le terrain est trop accidenté… Nous sommes à nouveau sur un chemin près de la rivière alors on décide de le suivre mais on a l’impression qu’il nous éloigne encore plus du camping-car alors rapidement on se dit qu’il nous faut finalement couper et repartir vers la montagne qui nous sert de point de repère! Donc à nouveau on se retrouve hors des sentiers battus à crapahuter à travers des rochers, parfois glissants, traverser de petites rivières en prenant appui sur des cailloux, passer sur du lichen jaune qui croustille sous nos pas, éviter les zones trop marécageuses… Nous savons que ce que nous faisons n’est pas bien car nous sommes dans une réserve naturelle et nous abimons la végétation quand nous sortons des sentiers… Mais nous cherchons à aller au plus court, ce qui au final n’est vraiment pas une bonne option car nous mettons beaucoup plus de temps à marcher sur ce sol… La fatigue se fait sentir et Pablo réclame à être porté. Miguel le prend sur ses épaules jusqu’à ce qu’il s’enfonce dans un trou d’eau jusqu’au genou et finisse trempé ! Il est plus de 22h quand nous regagnons Merlin, exténués ! Les enfants ont été remarquables et ont gardé confiance en leurs parents malgré nos nombreuses hésitations ! Bon, la prochaine fois nous serons tout de même plus vigilants et nous penserons aussi à emmener la tablette qui nous indique très bien les différents sentiers !

Parc National de Dovrefjell (28)

Le lendemain matin, pendant que Miguel fait l’école aux enfants, Elodie tente une nouvelle approche en prenant le sentier du bon côté de la rivière et en espérant que les boeufs ne se soient pas trop éloignés depuis la veille ! Bingo, ils sont toujours là ! L’excitation est à son comble mais la prudence aussi ! Sur les panneaux explicatifs il est bien écrit de ne jamais s’approcher à plus de 200 mètres car ils peuvent charger à 60km/h ! En cas de signe d’énervement de l’animal (mugissement, frémissement des narines etc) il est conseillé de s’éloigner à reculons et en diagonale car le boeuf musqué a une très mauvaise vue et risque de ne pas se rendre compte que vous vous éloignez si vous rester droit dans son champ de vision ! Ceci dit s’ils ne se sentent pas menacés ils sont inoffensifs et passent leur temps à brouter et à dormir. C’est ce que constate Elodie en se retrouvant tout près d’eux puisqu’ils sont carrément au bord du chemin et finissement même par se coucher en plein milieu du sentier à moins de 100 mètres d’elle ! Bon il est tant de reculer…

Parc National de Dovrefjell (33)Parc National de Dovrefjell (36)Parc National de Dovrefjell (41)Parc National de Dovrefjell (48)Parc National de Dovrefjell (55)Parc National de Dovrefjell (30)Parc National de Dovrefjell (31)

Incroyable ! Le soleil brille pour le troisième jour consécutif et nous dépassons les 20° ! Les enfants réussissent même à se baigner dans un petit lac près de Trondheim (mais l’eau doit être à peine au-dessus de 10°!). La ville abrite une immense cathédrale gothique, lieu de couronnement des rois de Norvège et haut lieu de pèlerinage. Le vieux quartier est plein de charme avec ses rues piétonnes et ses anciens entrepôts réhabilités. Un musicien attire notre attention tout un moment car il joue de superbes mélodies en tapant sur des bouteilles en verre plus ou moins pleines…

Trondheim (36)Trondheim (6)Trondheim (10)Trondheim (19)Trondheim (12)Trondheim (15)Trondheim (35)Trondheim (33)Trondheim (31)

@ bientôt pour d’autres aventures en Norvège !

Norvège itinéraire

5 commentaires sur « Quand le soleil joue à cache-cache… »

  1. J’adore vous lire . j’attendais avec impatience la suite de la Norvège pour y être allée il y a 2 ans en camping-car . Nous aussi nous guettions les bœufs musqués et aurions été déçus de ne pas les
    voir . la chance nous a permis de les voir mais tout à fait par hasard à Konjvoll et surtout très près , moins de 50 mètres .Une chance inouïe….. nous serions restés de heures . Je vous souhaite de faire de très belles observations durant tout ce voyage

    J'aime

  2. BONJOUR LES PLEM’MOBILES. QUEL BONHEUR DE LIRE ET DE DECOUVRIR VOTRE BEAU VOYAGE. LES PAYSAGES DE NORVEGE SONT MAGNIFIQUES MAIS UNE PHOTO M’A PROFONDEMENT EMUE. C’EST LA PHOTO DE TOI ELODIE ET DE MIGUEL. ELLE REFLETE TOUT L’AMOUR QUE VOUS AVEZ L’UN POUR L’AUTRE ET VOTRE BONHEUR.
    ELODIE TU NOUS FAIS VIVRE VOTRE VOYAGE A TRAVERS TES RECITS SI INTERESSANTS A LIRE QUE L’ON NE VOUDRAIT PAS QUE CE BEAU LIVRE SE TERMINE. TOUS LES JOURS JE REGARDE S’IL Y A UNE NOUVELLE PAGE A OUVRIR.
    J’ATTENDS LA PROCHAINE AVEC IMPATIENCE
    GROS BISOUS A VOUS 4 SANS OUBLIER VOYOU.
    GUYLAINE

    J'aime

    1. Merci beaucoup Guylaine ! Nous c’est en lisant ton message et aussi tous ceux que laissent les gens sur ce blog que nous sommes​émus! Vous êtes tous tellement bienveillants, ça fait du bien ! Et pour notre couple ça fait justement 20 ans aujourd’hui que nous sommes ensemble ! 💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓💓

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s