Au pays des monastères

En traversant la Pologne, la Slovaquie et la Hongrie par des routes peu touristiques, nous progressons dans une ruralité de plus en plus profonde. Il pleut, les bas-côtés sont boueux et les rivières débordent. Elles charrient d’ailleurs des tonnes de déchets dont d’innombrables bouteilles en plastique. C’en est fini des pays ultra-propres, le sol de nos bivouacs est souvent jonché d’ordures, les poubelles (quand il y en a) débordent, et nous peinons à trouver les bons containers pour faire le tri… Autre constat : il y a des filles de joie sur le bord des routes principales et aussi plein de vendeurs de champignons (pas aux mêmes endroits!). Malgré le temps, ces derniers enfilent leur longue cape de pluie et passent des heures en forêt pour remplir d’énormes paniers. C’est la pleine saison, la cueillette est fructueuse. Le dépaysement s’est donc fait progressivement mais l’arrivée en Roumanie marque un degré de plus. Nous retrouvons des éléments que nous n’avions pas vu depuis le Maroc : des routes en piteux état, des chevaux qui broutent les bas-côté, des véhicules abandonnés, de nombreux chiens errants, des bergers guidant leur troupeau de moutons, des charrettes y compris sur les axes principaux…

Roumanie (2)

Roumanie (9)Roumanie (3)Roumanie (4)

Sapanta (28)Sapanta (1)Sapanta (22)Sapanta (24)Maramures (13)

Nous arrivons par la région du Maramures, très rurale et vallonnée. Nous y visitons un cimetière atypique à Sapanta. Ici en 1935, un artisan local Stan loan Patras (1908-1977), a commencé à sculpter une épitaphe dans une croix de chêne décorée de couleurs vives. On compte aujourd’hui plus de 800 stèles à dominante bleu, ce qui donne un air très particulier à ce cimetière. La plupart des épitaphes sont des poésies à caractère humoristique qui parlent du défunt, de ce qu’il aimait faire ou d’un trait de caractère particulier (mais on aura du mal à vous le confirmer car tout est en roumain). Elles sont surmontées de dessins naïfs représentant des scènes de vie du défunt et parfois des circonstances de sa mort. L’église est très jolie, malheureusement l’intérieur est en travaux à notre passage.

Sapanta-Cimetière joyeux (47)Sapanta-Cimetière joyeux (10)Sapanta-Cimetière joyeux (1)

Sapanta-Cimetière joyeux (17)Sapanta-Cimetière joyeux (22)Sapanta-Cimetière joyeux (23)Sapanta-Cimetière joyeux (24)Sapanta-Cimetière joyeux (28)Sapanta-Cimetière joyeux (34)Sapanta-Cimetière joyeux (35)

Le dimanche, les gens mettent leur tenue traditionnelle pour aller à la messe. Les femmes portent des jupes à fleurs au niveau du genou, souvent assorties au foulard qui couvrent leurs cheveux. Leurs chemisiers sont ornés de dentelles et broderies. Les hommes sont en costume et certains portent des boléros en laine et un chapeau.

Sapanta-Cimetière joyeux (44)Sapanta (38)Sapanta (19)Sapanta (30)Sapanta (34)

En voulant aller voir une église, notre GPS nous fait fait passer par une petite route qui devient vite piste gravillonnée. C’est censé être plus court pour lui mais on y passe finalement plus d’une heure ! C’est étroit et vallonné mais qu’à cela ne tienne, Merlin est maintenant en pleine forme pour affronter quelques difficultés ! Sauf qu’il ne peut quand même pas sauter par dessus les arbres ! Il a dû y avoir une tempête récemment car ce n’est pas le premier que l’on voit couché, mais celui-là est au milieu du chemin… Miguel joue les bucherons sous les rires des enfants et libère le passage. Il adore ce genre d’imprévus et cette piste le met en joie ! Pour ma part, c’est juste le degré d’adrénaline qu’il me faut : de la difficulté mais sans danger, avec en prime de beaux paysages !

Maramures (20)Maramures (9)Maramures (31)Maramures (28)Maramures (23)Maramures (26)Maramures (36)Maramures (39)

Maramures (41)Maramures (42)

Par une route en travaux nous arrivons dans la superbe région de Bucovine. Elle est plus montagneuse et avec le soleil, les petits villages ressortent bien sur les différents verts des vallées. Les maisons sont parfois décorées de frises avec des portails en bois très travaillés et colorés. Les puits sont cachés sous des abris de bois également décorés et souvent assortis à la maison. Les abris-bus aussi sont jolis et il y a des églises partout…

Maramures (55)Maramures (52)Bucovine (4)Bucovine - Ciocanesti (12)Bucovine (38)Bucovine - Ciocanesti (13)Bucovine - Ciocanesti (15)Bucovine (15)Bucovine (32)

Bucovine

Bucovine - Ciocanesti (7)Bucovine - Ciocanesti (19)Bucovine - Ciocanesti (17)

Toute la Roumanie contient  un nombre incroyable de monastères, il y en a partout : certains sont cachés dans les montagnes, mais la plupart sont très accessibles, non loin des villages. Ceux de la région de Bucovine ont la particularité d’avoir les murs peints, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les peintures sont plus ou moins bien conservées, ça dépend des monastères. La plupart bénéficient d’un programme européen de restauration et on a pu voir des photos avant/après qui montrent bien l’importance de ce travail. Les peintures représentent les différentes étapes de la vie du Christ et des personnages de la Bible. A l’intérieur, il y a aussi de nombreuses représentations de la persécution des croyants : têtes tranchés, corps découpés, tortures en tout genre, immolations, crucifixions etc. Pablo s’étonne : “Ils étaient drôlement méchants à l’époque”…  C’est vraiment impressionnant de voir ces peintures recouvrir entièrement les murs et les plafonds. Mais les photos étant interdites à l’intérieur, vous n’aurez que celles de l’extérieur ! Chaque monastère est entouré d’un joli jardin fleuri que les nonnes entretiennent soigneusement.

Bucovine - Monastère de Moldovita (9)Bucovine - Monastère de Moldovita (4)Bucovine - Monastère de Sucevita (23)Bucovine - Monastère de Sucevita (19)Bucovine - Monastère de Sucevita (14)Bucovine - Monastère de Sucevita (11)Bucovine - Monastère de Sucevita (3)Bucovine - Monastère de Voronet (29)Bucovine - Monastère de Voronet (22)Bucovine - Monastère de Voronet (18)Bucovine - Monastère de Voronet (11)

Nous revenons à des préoccupations bassement plus matérielles car depuis un moment déjà nous recherchons une laverie ! Comme nous ne sommes tombés que sur des pressings ces derniers temps, nous finissons par opter pour un camping avec machine à laver. Quel bon choix nous faisons là ! Ici les campings se font  souvent chez l’habitant qui organise un bout de son terrain pour cela et qui fait aussi office d’hôtel (pension). C’est ainsi que nous arrivons chez Vladimir (merci Parc4night) qui nous réserve un accueil des plus chaleureux ! Il parle français, ce qui facilite grandement la communication. Il est très cultivé et très curieux, nous pose plein de questions sur notre façon de vivre nomade avec les enfants. Et il nous dit nostalgique (en roulant les “r” bien sûr):

“Ah j’ai connu il y a une dizaine d’année un couple qui faisait un tour du monde comme ça aussi… Ils s’étaient arrêtés ici et on avait bien parlé ensemble. Après je les ai suivis sur internet et tout se passait bien jusqu’à ce que André, il ait des problème de santé en Amérique…”

Je le coupe, toute surprise : “Mais c’est de Patricia et André que tu parles ! Ce sont des amis, on les a connus aussi pendant leur tour du monde, quand on était en Afrique du Sud en 2009 ! “

Vladimir est tout content d’avoir de bonnes nouvelles d’eux, il n’en avait plus depuis la fin de leur tour du monde ! Mais il sait justement combien le monde est petit, et il se dit que ce n’est surement pas un hasard si nous sommes là. Ça va peut-être le décider à partir en voyage plus longtemps qu’il ne fait d’habitude (il vient d’ailleurs souvent en France). Il a depuis longtemps un vieux combi de 1966 qui attend d’être refait à neuf pour l’emmener visiter l’Europe (Eric des Vadrouille, si ça t’intéresse…). Depuis une dizaine d’années qu’il est à la retraite, il accueille les touristes avec enthousiasme et autour de longues discussions leur fait volontiers gouter des mets locaux. Pour nous ce fut une délicieuse liqueur de framboise et un vin rosé sans sulfites. Il nous dit qu’il ne donne pas mal à la tête, c’est vrai, mais servi dans de grands verres, ça la fait quand même tourner ! Merci Vladimir !

Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (25)Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (23)

Vladimir est content car il pensait la saison touristique terminée cette année mais il y a 4 autres véhicules en même temps que nous ! Il faut dire aussi qu’il a bonne réputation et pratique des prix plus que raisonnables, je vous donne donc l’adresse si jamais vous passez dans la région !  Camping Bed and Breakfast “Vladimir” à Ciocanesti en Roumanie (GPS: N 47°29’44,3” E 25°15’32,0)

 

Le cadre est bucolique et la vue superbe ! Il y a de belles balades à faire dans les environs. Vous avez ici un condensé de la région avec les parcelles typiques accompagnant chaque maison : de gros tas de foin à sécher, une ou deux vaches, un cheval etc…

Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (21)

Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (49)Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (33)Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (31)Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (20)Bucovine - Ciocanesti- Chez Vladimir (9)

Nous quittons cet endroit simple et paisible pour reprendre la route en direction d’une autre belle région roumaine : la Transylvanie. Le soleil n’y est sûrement pas pour rien : ce pays nous plait énormément !

@ bientôt !

6 commentaires sur « Au pays des monastères »

  1. J’ai revu avec un grand plaisir ces paysages roumains que je connais bien pour y avoir randonné il y a quelques années. J’ai aussi vécu 2 ans au début de ma carrière en Roumanie au titre du Service national. « Drum bun » (bon voyage !).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s