Notre année en Europe

Itinéraire Europe (2)

Enfin… en Europe élargie puisqu’on inclut aussi le Maroc !

Le temps passe si vite en voyage ! Nous voyons tellement de choses différentes en si peu de temps… Lorsque nous nous posons un peu et regardons en arrière, c’est vertigineux !

Faire un bilan, n’est pas un exercice facile mais c’est important pour nous de prendre du recul et d’analyser un peu ce que nous vivons au quotidien, voir le ressenti de chacun… C’est aussi l’occasion de répondre aux questions que vous vous posez et peut-être rassurer d’autres familles de voyageurs qui rencontreraient également des difficultés ! Car bien sûr il y a beaucoup de positif, nos nombreux articles vous l’ont déjà montré… mais globalement cette année a été plus compliquée qu’on ne le pensait et nous avons à plusieurs reprises pensé changer nos plans. Nous nous sommes posé beaucoup de questions et à la longue c’est très fatigant ! Voilà les principales problématiques que nous avons rencontrées et heureusement surmontées ! La difficulté étant de les gérer en même temps, car souvent un élément aggravait l’autre !

Les difficultés d’entente entre les enfants Diable Diable

Normal, me direz-vous, dans une fratrie les enfants ne s’entendent pas toujours bien, se chamaillent, se font la gueule etc.… Oui, mais on ne pensait pas que ça serait aussi souvent, quotidien même, surtout les premiers mois ! Concrètement, le plus difficile ça été pendant nos 3 premiers mois qu’on a appelé de “rodage” puisque nous revenions ensuite un mois en France. Nous étions sans cesse en questionnement sur l’attitude à adopter : faut-il intervenir dans les conflits de fratrie, si oui à quelle dose ? ou bien les laisser se débrouiller ? Des questions habituelles pour n’importe quel parent mais amplifiées par le fait de se trouver dans un espace réduit où la tranquillité des uns est vite mise à rude épreuve selon l’attitude des autres !

P1010562

Et c’est là qu’intervient régulièrement un facteur aggravant : la météo ! OrageOrageOrage

Et oui, quand il pleut trop pour sortir et qu’on reste enfermés à 4 dans 6 m², au bout d’un moment les tensions sont exacerbées ! Sur cette année nous avons cumulé un nombre de jours de pluie incroyablement élevé ! Bien sûr, j’ai déjà longuement fait état du climat déplorable de la Norvège en juillet, mais je me souviens aussi que nous avons eu des trombes d’eau en Andalousie au mois de novembre, une tempête en France au mois de mars, de la neige en Autriche au mois d’avril et aussi très froid en Slovaquie au mois de mai etc…. Nous avons eu 15 jours de très beau temps en remontant la Pologne et l’Allemagne mais c’est tout ! Nous qui aimons tant la chaleur, ne pas avoir eu de vrai été cette année a pesé sur notre moral… Faire des milliers de kilomètres pour voir un site qui reste caché dans les nuages, c’est vexant, surtout quand ça arrive plusieurs fois par mois ! Nous avons fait beaucoup moins de randonnées qu’on ne pensait et quand on fait moins de sport, on est aussi moins détendus ! Il n’y a que Lola pour qui la pluie et le froid ne posent pas de problème. En effet, elle n’est pas très sportive et a toujours dix milles trucs à faire à l’intérieur !

Route des Trolls (28)

A cela s’ajoutent des problèmes mécaniques ! Car scolaireFou furieux

Ils ont commencé bien avant notre tour du monde et dès qu’on a eu Merlin ! C’était peut-être un signe qu’on n’a pas voulu voir tant il nous plaisait ?

Eté 2015 : Le lit électrique ne marchait pas, l’ancien propriétaire nous envoie une nouvelle platine de commande qu’il avait commandée mais elle n’a jamais fonctionné ! Miguel l’a supprimée et remplacée par un interrupteur. Et puis, lors de nos premières vacances avec Merlin, nous rentrons en taxi car la boîte de transfert lâche (heureusement encore sous garantie) !

Hiver 2015 : Premières vacances d’hiver, il faut déjà changer une des trois batteries de la cellule.

Printemps 2016 : C’est le turbo qui lâche et qu’il faut changer, suivi de près par les roulements de roue ainsi que les fusées avant !

Deux grosses notes bien salées qu’on a du mal à digérer mais on se dit qu’il vaut mieux que ça nous arrive avant de partir; que maintenant le plus gros est fait et qu’on est tranquille pour un moment !

Et bien non ! Une fois partis cela ne s’arrête pas là et rapidement d’autres ennuis arrivent !

Hiver 2016-2017: c’est un soufflet de cardan qui se coupe, la commande du clignotant gauche qui lâche, et surtout la réserve additionnelle de gasoil pour notre chauffage qui fuit et que Miguel tente à maintes reprises de réparer, en vain ! Notre pause d’un mois en France consiste donc à solutionner tout ça !

Mais à peine repartis et c’est la plaque de cuisson qui fonctionne une fois sur deux, puis le chauffage et encore la plaque de cuisson qui tombe en panne… Enfin, à cause d’un oubli, on casse une fenêtre ! ( et je vous passe d’autres bricoles quotidiennes…)

On a du rester ensuite un mois tranquille quand le coup de massue nous est tombé dessus : châssis fendu !!!

Bon, je ne vous refais pas toutes les étapes (vous pouvez retrouver les détails dans les articles de Norvège et de Finlande du mois d’aout) mais c’était vraiment une période pleine de doutes et nous avons complètement perdu confiance en notre véhicule et presque la foi en notre voyage…

Car même si l’on sait parfaitement que les problèmes mécaniques font partie intégrante d’un voyage quand on est motorisé, on ne s’attend pas à ce qu’ils prennent autant de place dans notre vie de tous les jours… Même si on tente toujours de relativiser, l’esprit est occupé par ces tracasseries matérielles (surtout pour Miguel à qui revient la tâche ingrate de recherche de solution) et dans le même coup on est moins patient pour gérer les conflits ou l’école !

Fin ! (3)Réparation camping-car (7)Réparation gazinière (4)Réparation camping-car (2)

Dernier point difficile : l’école ! FilleOrdinateurGarçon

A nouveau ce sont les trois premiers mois qui ont été les plus compliqués, surtout avec Lola ! Elle remettait sans cesse nos capacités à lui faire cours et ne faisait aucun effort d’apprentissage… C’est vrai qu’on ne s’improvise pas professeur et qu’il a fallu à notre tour, travailler, préparer, s’adapter… Les doutes persistent encore aujourd’hui mais on fait de notre mieux ! On est persuadé qu’il existe des moyens différents d’apprendre que ceux de la scolarité classique mais on reste encore assez collés au “programme” scolaire. Du coup, on a toujours peur de ne pas aller assez vite ou de ne pas  approfondir certains points… Lola a beaucoup de difficultés en anglais et ne prend aucun plaisir à apprendre cette langue ! Bon, normalement dans les pays dans lesquels nous arrivons maintenant, l’anglais devrait être plus utilisé qu’il ne l’était dans les pays d’Europe, et elle devrait voir concrètement tous les jours son intérêt à le comprendre et à le parler ! Mais c’est vrai que parfois je suis désemparée (c’est une de mes matières !) et j’ai du mal après une matinée de cours difficile, à passer à autre chose ! Mais comme elle sait bien me le dire maintenant : “il faut bien faire la différence entre le professeur et la maman” !

Pour Pablo, aucune difficulté au niveau des apprentissages, il trouve même souvent ça trop facile et ennuyeux. Pour éviter cet ennui, il faut sans cesse être créatif et ce n’est pas toujours évident ! Il aime prendre l’école comme un jeu ! Seulement un peu trop parfois ! Le manque de concentration se fait souvent ressentir quand c’est papa qui fait l’école car il confond facilement le professeur et le copain avec qui jouer ! Pour Miguel la difficulté, c’est de faire preuve d’autorité !

Et puis ce qui est parfois difficile c’est de se lever à 7h00 du mat quand “rien” ne nous l’impose ! Il serait tellement tentant de rester sous la couette et de se rendormir ! Mais non ! Nous n’avons encore jamais craqué et 5 jours par semaine nous nous levons quand le réveil sonne ! Donc contrairement à ce que certains pensent : nous ne sommes pas en grandes vacances !!! Clignement d'œil

San Remo (10)

Voilà, tout ça résume nos difficultés ressenties sur cette année de nomadisme. Non pas pour nous plaindre, loin sans faut ! Nous ne regrettons absolument pas notre choix. Mais comme tout choix, il implique son lot de conséquences et d’épreuves à passer…Il y a la balance entre les sacrifices que l’on fait en partant et les compensations que l’on trouve à voyager et sur cette année elle ne s’équilibre pas pour nous. Et nous n’imaginions pas du tout écrire tout ça un an après être partis ! Car notre référence était notre premier voyage de 2008 à 2010 qui s’était vraiment très bien passé. Enfin, nous l’avons aussi sûrement idéalisé, ça c’est ce qu’on se dit avec le recul ! car souvent on en retient que les bonnes choses et les difficultés avec le temps s’effacent de notre mémoire. Mais globalement nous n’avions pas eu un temps aussi pourri que cette année, ni autant d’ennuis mécaniques sur notre bon vieux Sans-Souci ! Et nous n’avions pas d’école à faire, ni de conflits entre frères et sœurs à gérer ! Beaucoup moins de contraintes donc, qui faisait que l’on pouvait profiter pleinement de ce qui nous entourait.

Mais cette année nous à fait grandir dans nos difficultés car finalement nous avons persévéré et sommes encore sur les routes ! A l’instar de nos amis les Sixenroute, nous avons mis en place des conseils de famille pour parler de nos difficultés et trouver des solutions ensemble. Dans ce voyage nous ne partons pas seulement à la découvert du monde mais à celle de notre famille, de nous-mêmes. Et le sujet est si vaste que nous apprenons tous les jours !

P1010589

Nous apprenons aussi à relativiser car même si les ennuis mécaniques viennent trop régulièrement pourrir notre quotidien, tout ça ne reste que du matériel auquel il y a toujours une solution. Nous sommes tous les quatre en parfaite santé et c’est bien là le principal.

Et puis même s’il y a des moments de tension, c’est quand même chouette de partager tous ces instants en famille ! Si jamais on doute, on n’a qu’à regarder le sourire de nos enfants, se réjouir de les voir s’épanouir et prendre chaque jour un peu plus d’autonomie… et l’on se sent à nouveau boosté pour plusieurs centaines de km ! Oui, les enfants se posent beaucoup moins de questions que nous et ils ont bien raison ! Ils profitent tout simplement de chaque instant ! Comme nous ils apprennent à s’adapter à chaque situation et ils se débrouillent vraiment bien. Nous sommes très fiers d’eux. Coeur rouge

Quant à la météo, nous prenons notre mal en patience et descendons doucement mais surement vers des contrées où il pleut moins souvent et où le dépaysement recherché sera plus grand !Soleil

En Europe, nous avons eu le sentiment d’être juste un camping-car parmi tant d’autres ! C’est sur ce point aussi que nous avons été frustrés cette année : le manque de rencontres qui nous apprennent un peu plus sur la vie des gens, leurs habitudes etc….

Heureusement, il y a eu la merveilleuse rencontre avec Suzanne et Richard en Lituanie. Et nous avons également rencontré plein d’autres voyageurs dont la liste serait trop longue mais avec lesquels nous avons passé d’excellents moments autour souvent il faut le dire, d’apéros prolongés ou de bons petits plats (on n’est pas Français pour rien!). D’ailleurs, nous pensons bien fort à tous ceux dont le voyage est fini et qui sont désormais rentrés au bercail ! En pleurs

Et puis il y a vous : chaque jour de plus en plus nombreux à nous suivre sur le blog, à nous laisser des petits commentaires, des encouragements et ça nous fait toujours chaud au coeur ! Ce partage est très important pour nous et je prend beaucoup de plaisir à vous raconter tout ce que nous vivons !

Et si nous devions élire collectivement un pays coup de cœur cette année ça serait : la Roumanie. Déjà parce que c’est le seul pays où nous n’avons pas eu de pluie ! Mais aussi pour son côté traditionnel, ses beaux paysages de montagne, ses monastères, ses ours et ses vampires !

Et les sous-sous ?

Un bilan ne serait pas complet sans une partie “finance” ! Voici donc notre budget dépensé sur ces 12 mois :

image

Cette partie intéressera surtout les futurs voyageurs car on nous pose souvent la question.

Alors bien sûr il y a autant de budgets possibles que de voyageurs ! Nous n’avons pas tous les mêmes centres d’intérêt, besoins, envies etc… Mais déjà selon nos critères cela peut vous donner un ordre d’idée :

Nous sommes 2 adultes et deux enfants de 6 et 12 ans qui mangent quasiment comme des adultes !

Nous sommes restés 3 mois dans les pays les plus chers d’Europe (Norvège, Suède, Finlande)

Nous ne sommes pas de “gros rouleurs” et notre véhicule consomme en moyenne 14L/100km. Notre part gasoil inclue aussi notre réserve additionnelle qui nous sert pour la plaque de cuisson, le chauffage et le chauffe-eau (nous n’avons donc pas de gaz).

Nous allons très rarement dans des campings.

Nous préférons les grands espaces en nature plutôt que les villes.

Nous faisons peu de musées payants (Lola paye comme une adulte maintenant, alors ça monte vite !)

Les premiers mois nous avons fait très attention à nos dépenses en prévision du coût de la vie des grands pays nordiques. Nous avons fait très peu d’extras et très souvent fait nos courses dans des supermarchés discount. Ce qui est rageant c’est qu’en gros tous nos efforts ont servi à payer les extras de notre camping-car ! Oui car malgré les nombreuses dépenses pour le faire réparer nous n’avons pas explosé le budget et sommes restés dans la fourchette 1500-1600€/mois que nous nous étions fixés ! Ça c’est une bonne nouvelle !

Vous pouvez retrouver les détails de chaque pays sur la page Infos pratiques

La page véhicule a également été mise à jour.

Voilà, vous savez tout !

@ bientôt !Clignement d'œil

8 commentaires sur « Notre année en Europe »

  1. Merci pour les détails. Je plussoie pour la Roumanie (malgré notre passion pour la Scandinavie).
    J’aurais bien aimé lire un paragraphe sur les rencontres : savoir combien de signatures/familles vous avez collecté sur le livre d’or, combien de bouts de chemin faits avec d’autres voyageurs ?
    Biz à tous ! Kenavo

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour a tous les 4, merci pour votre bilan réaliste et partagé entre la beauté de votre aventure et les difficultés d une vie de famille dans 6m2. Je crois que dans quelques années vous ne vous souviendrez que des beaux moments vécus a 4 a la découverte du monde. Vous avez eu le courage de le faire et vous serez tellement riches de souvenirs. Bonne route. Bises Pauline

    Aimé par 1 personne

  3. Top ce bilan et surtout très utile!merci..

    Votre article nous fait réfléchir et montre un décor moins idyllique que l’on pourrait croire en TDM et en famille…
    Nous avons 3 enfants et je pense qu’ il y aura des tensions dans le cc😉
    Je vous souhaite tout le meilleur pour la suite de votre voyage maintenant que les orages sont passés…
    J’espère que l’on rencontrera en France ou ailleurs!
    Bien à vous

    Aimé par 1 personne

  4. A mon tour je vous félicite pour ce bilan complet et très bien rédigé (Superelodie)
    Merci pour l’information sur la Roumanie c’est une idée à retenir.
    Les gros soucis sont derrière vous j’en suis sûr et maintenant vous allez voir de nombreux pays différents et de continuer à nous faire rêver.
    On vous aime fort
    @+

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour nous faisons également un tour d’Europe pdt un peu plus d’un an normalement… Nous avons plus ou moins le même parcours, 2adultes 1bb de an et un garçon de 4ans, je vous rejoint déjà sur les disputes répétitives et sur les pb mécanique : on a commencé il y a un mois avons utilisé les câbles à plusieurs reprises, trou dans la toile (T5 California)… Ainsi que sur les échanges avec les locaux qd on parle pas la langue! Nous sommes en Espagne! (mais ça fait que un mois en espérant que ça s’améliore pour vous et nous alors ;-)Hâte de lire vos articles, si le wifi le permet… Bonne continuation! Eloetsebandco en Europe

    Aimé par 1 personne

  6. Allez on se regarde dans le rétro,et on se dit qu’on est beau quand même…après un tel périple.
    Encore merci pour ce voyage.Allez hop,en route pour de nouvelles aventures.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s