Les aventures de Voyou, suivies de quelques réflexions…

Je vous les avais promises alors les voici ! Avec le recul on peut en rire mais sur le coup c’était loin d’être le cas ! Chien

Pendant le séjour avec mes parents, Voyou a eu un problème au niveau de la babine. On avait l’impression qu’elle se décomposait, un trou s’était formé et s’agrandissait de jour en jour. Il était fiévreux et on commençait à s’inquiéter sérieusement pour lui. En Oman, en dehors de Mascate, difficile de trouver un vétérinaire pour animaux de compagnie. Mais en revanche il y a des vétérinaires pour bétail un peu partout. Il faut juste tomber aux bons horaires car comme tous les autres magasins ils sont fermés à l’heure de la sieste (entre 13 et 17h!). Bref, on finit par en trouver un, pas très bavard mais disponible. Il injecte de suite un antibio à Voyou et verse à l’aide d’une seringue un produit blanchâtre dans la plaie. Il nous dit d’attendre et quelle n’est pas notre surprise quand au bout de quelques secondes un gros ver blanc en sort ! Et encore ce n’est que le premier d’une bonne dizaine qui va ensuite suivre ! beurk, beurk, beurk !!! Nous sommes dégoutés mais rassurés, ce n’est pas si grave que ça. Un local nous traduit ce que dit le véto : Voyou a du se blesser et une mouche est venue pondre dans la plaie. Le produit va tuer tous les vers qui vont continuer à sortir dans les jours à venir. Il nous faudra juste lui vaporiser un antiseptique deux fois par jour. Ouf! (coût de la consultation et des produits : moins de 7€ !)

Voyou (9)Voyou (10)

Quelques jours plus tard, nous sommes de retour sur Mascate. Comme nous le faisons très souvent depuis un an, nous partons plusieurs heures pour visiter et laissons Voyou attaché au camping-car avec une gamelle d’eau. Mais quand nous revenons dans l’après-midi, il n’est plus là ! Sauf qu’il n’a pas pu se détacher tout seul car son mousqueton est difficile à enlever. De toute façon la corde a disparu aussi, ainsi que sa gamelle d’eau ! Avec mes parents et les enfants on l’appelle partout et on regarde aux alentours. Au début on se dit que peut-être quelqu’un a eu pitié de lui avec la chaleur et l’a emmené dans un local au frais… Mais personne dans le commerce d’à côté n’a rien vu, ni les quelques habitants des immeubles voisins, ni les rares enfants que nous interrogeons… Il faut se rendre à l’évidence on nous a volé notre chien ! Nous sommes abasourdis. Comment est-ce possible? Dans un pays dont nous vantons tous les jours la sécurité et la sérénité ! Comment est-ce possible? Mais certains locaux nous disent qu’il ressemble à un chien de berger alors peut-être que quelqu’un l’a pris dans ce but là? On nous conseille de prévenir la police. Un riverain les appelle pour nous. On nous dit d’attendre, qu’ils vont arriver mais une heure et demie après on n’a toujours vu personne. En attendant, je préviens tous les contacts qu’on a pu avoir en Oman : les voyageurs, les expatriés, les locaux… tous ceux qui m’ont donné leur WhatsApp ou leur Facebook reçoivent un message avec la photo de Voyou à diffuser… Nous sommes près de l’immeuble où mes parents ont loué une chambre et leur propriétaire, d’une grande gentillesse nous emmène alors directement au poste de police pour faire une déclaration de vol. Nous sommes très sceptiques sur les effets d’une telle déclaration mais nous voulons vraiment tenter le tout pour le tout. On met un temps fou à bien vouloir prendre notre déposition, il s’agit d’une permanence et personne ne veut vraiment s’en occuper, on n’est pas trop pris au sérieux : ce n’est qu’un chien pour eux… Heureusement que nous sommes accompagnés pour se faire entendre et traduire, sinon bonjour la galère. On apprend que les chiens errants en Oman sont ramassés par la police et … tués; ah, c’est donc pour ça qu’on en voit si peu… Mais on nous assure que les chiens portant un collier sont épargnés… ouf ! Car on commence à imaginer que la personne qui nous l’a pris va vite se rendre compte que c’est un très vieux chien (14 ans), incapable du moindre effort et qui ne lui sera donc d’aucune utilité. Alors peut-être va-t-il l’abandonner quelque part ? On prend l’essentiel de notre déposition et on nous dit de revenir le lendemain matin pour validation aux heures d’ouvertures des bureaux. Nous retournons au camping-car retrouver le reste de la famille, il est déjà tard, la soirée est plus que gâchée. C’était la dernière tous ensemble et nous avions prévu de la passer au festival de Muscat où nous avions fait un trop bref tour la veille, les enfants se faisaient une joie de refaire du manège… On mange vite fait sur le parking et allons tous nous coucher, dépités, tristes et en colère à la fois…Fou furieux En pleurs

3h du mat : toc, toc, toc au camping-car de manière plutôt brutale. On entrouvre la porte : “Quoi ?”. Dans une voiture moteur allumé, il y a trois gars et devant notre porte un grand type l’air bien alcoolisé et assez nerveux baragouine en anglais : “Chien, vous avez un chien. Ce matin vous avez un chien ??”. “Oui, nous avons un chien ! Vous savez où est notre chien?” “J’ai votre chien, je sais où est votre chien, monsieur, venez avec moi, on va le chercher !!”” “Attendez, attendez, je descends!”. Miguel enfile un pantalon en 2 secondes et descend voir les loustics en me disant “t’inquiète pas je me barre pas avec ces 4 mecs bourrés au beau milieu de la nuit!”. En effet, je préfère pas non plus ! Le type parle bien de Voyou car il en fait une description très précise et quand je lui montre la photo il confirme que c’est bien lui. Miguel lui explique que les enfants dorment et qu’il ne peut pas nous laisser tout seuls ici. Alors le type dit qu’il comprend, qu’on aille se recoucher tranquillement et que d’ici une demi-heure il nous ramène notre chien ! Il ajoute qu’on peut lui faire confiance, que les Omanais sont des hommes de parole… et qu’il faudra aussi penser à le récompenser de sa gentillesse avec nous !!! Nous retournons au lit mais bien sûr personne ne peut se rendormir ! Lola et Emile mon neveu, sont aussi surpris et sur les nerfs que nous, on a tous envie d’y croire mais il se peut qu’on ne revoie jamais ces gars (on a quand même pris leur plaque d’immatriculation au cas où!). Il n’y a que Pablo qui dort comme un bienheureux, rien ne perturbe jamais son sommeil, ni les mosquées, ni la chaleur, ni les coqs, ni les ânes ni les enlèvements de chien !

45 minutes plus tard, on entend la voiture arriver en trombe. Miguel descend et quand la porte arrière s’ouvre, il aperçoit la tête de notre bon vieux Voyou ! Ce dernier descend tant bien que mal de la voiture avec toujours sa corde attachée au collier et nous fait la fête comme si de rien n’était ! Tiens, son collier anti-puces et tiques à 40€ n’est plus là ! Comme la dernière fois au Maroc! Bref, quelle joie ! Lola saute du camping-car à son tour et vient le serrer dans ses bras ! Les larmes nous montent aux yeux. Les gars ne sont plus que trois, ils ont l’air d’avoir un peu dessoulé et l’un deux parle mieux anglais que le premier. Il nous raconte alors une drôle d’histoire comme quoi ils ont vu notre chien ce matin ici et qu’en repassant un peu plus tard il n’y était plus et qu’ils ont trouvé ça bizarre… Surtout que dans la soirée ils ont alors croisé un gars avec notre chien et ont décidé de nous le ramener car ils savaient où il habitait et pouvaient y aller facilement de nuit !?? Bien évidemment c’est à dormir debout il semble évident qu’ils ont eux-mêmes pris notre chien et l’ont regretté par la suite… On leur évoque le fait qu’on a déjà fait une déclaration à la police et que ça serait peut-être bien qu’on y retourne ensemble pour parler de ce “sale type” qui a volé notre chien ?! Bien sûr ils nous répondent que ce n’est pas la peine d’aller à la police, que l’essentiel est d’avoir notre chien avec nous et qu’ils s’occuperont eux-mêmes du “sale type” ! ben voyons ! Ils ne parlent plus de récompense et sont d’une amabilité un peu trop bienveillante : “un conseil, ne laissez plus votre chien dehors, ce n’est pas un chien de garde, il est bien trop gentil, c’est un “sweet dog” !!! “Ok on prend note, merci beaucoup de nous l’avoir ramené, au-revoir” !! On rentre le chien dans la cabine et on remonte se coucher sans vraiment retrouver le sommeil… Le lendemain on est tellement heureux d’annoncer la bonne nouvelle à Pablo et à mes parents ! Nous pouvons passer notre dernière journée ensemble de manière plus sereine et l’aventure continue pour Voyou !

Voyou (7)Voyou (1)Voyou (4)

Donc tout est bien qui finit bien… mais jusqu’à quand ? En effet, nous n’avions jamais imaginé que quelqu’un puisse venir détacher Voyou et partir avec… Jusque là les locaux ont toujours eu peur de Voyou. Un gros chien qu’on ne connait pas est toujours impressionnant. Alors même si on ne comptait plus vraiment sur lui pour assurer la sécurité du camping-car, on ne doutait pas de la sienne en tout cas… Mais cette histoire change notre vision des choses et notre attitude. Ici il fait vraiment trop chaud pour le laisser en journée à l’intérieur, et d’un autre côté il est trop vieux pour l’emmener se promener avec nous, alors que faire ? Nous sommes donc en pleine réflexion à son sujet… Réflexion qui va de pair avec celle qu’on mène déjà depuis deux mois sur la suite de notre périple !! Nous éliminons peu à peu certaines solutions :

  • celle d’aller en Afrique via l’Arabie Saoudite (impossible d’obtenir un visa touristique, juste un visa de transit de quelques jours pour faire 3000 kilomètres, non merci!)
  • celle d’aller en Asie via l’Inde car beaucoup trop d’incertitudes et de complications pour circuler avec son propre véhicule au Myanmar, en Thaïlande, en Chine…
  • celle de rentrer sagement en France !
  • celle de changer de véhicule ! Oui je ne vous cache pas que pendant un temps on y a pensé (enfin tout le monde sauf Miguel!) car on en avait vraiment marre de toutes ses défaillances ! Mais on va dire que depuis un mois tout (ou presque) fonctionne normalement alors on est réconcilié avec Merlin ! Mes parents nous ont ramené un bouton tout neuf pour la gazinière dont on peut à nouveau régler le thermostat; le Webasto fonctionne de nouveau donc maintenant on peut avoir du chauffage et de l’eau chaude mais il fait 35° la journée, mdr !! Reste juste un problème de frigo qui fonctionne trop bien et nous bouffe toutes nos batteries ! C’est une question de priorité : avoir du beurre ou bien se servir de l’ordinateur !! Se tordre de rire

Ensuite il reste plusieurs solutions envisageables pour rejoindre l’Afrique, continent qui semble attirer tous les membres de la famille mais qui ne conviendra pas du tout à Voyou, tant pour la chaleur ou les mauvaises rencontres animalières qu’il pourrait y faire… D’où l’idée de peut-être faire une halte en France afin de lui trouver un foyer aimant pour finir paisiblement sa vie : avis aux amateurs, il n’y a pas plus tranquille comme chien!! Même si cette séparation sera certainement très dure à vivre, c’est une solution que nous envisageons depuis cette mauvaise expérience que nous venons de vivre et la chaleur qui devient de plus en plus difficile à supporter pour lui…

L’autre possibilité serait de nous rendre en Mongolie via les pays en –stan, c’était notre idée première mais aujourd’hui la perspective de passer beaucoup de temps en montagne ne nous enchante plus autant qu’avant… Surtout pour les enfants. Nous avons vraiment trouvé un équilibre sous les latitudes où nous sommes et ne sommes pas prêts mentalement à déjà remonter! Nous aimons par dessus tout la chaleur et la mer (ou les wadis comme ici!) alors nous avons encore envie d’en profiter ! C’est d’ailleurs ce que nous venons de faire en compagnie de nos amis venus nous rendre visite pendant 8 jours et qui viennent juste de repartir…

Je vous raconte cette belle semaine la prochaine fois ! et  peut-être la suite de nos réflexions au prochain numéro !

A bientôt! Clignement d'œil

Voyou (8)

3 commentaires sur « Les aventures de Voyou, suivies de quelques réflexions… »

  1. Nous sommes sur que vous allez trouver la meilleure solution pour toute la fratrie, mais je crois que laisser Voyou est la plus raisonnable pour lui et le reste de la famille, malheureusement un animal nous quitte plus vite {on en sait quelque chose!!! }
    On vous embrasse tous et à plus pour de nouvelles aventures

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s