Merlin en mode caravane !

Allez, je me décide enfin à vous raconter nos mésaventures mécaniques ! C’est fou comme je prends beaucoup plus plaisir à faire des articles sur les wadis ou les dauphins ! Mais bon, la vie n’est pas qu’un long fleuve tranquille, et en voyage comme ailleurs, elle nous apporte son lot de difficultés… Pour nous depuis plus d’un an c’est principalement le camion qui nous pose problème ! Nous savourions donc pleinement ces deux mois en Oman où Miguel n’avait pas eu à gérer autre chose que l’entretien normal d’une maison (qu’elle soit sur roues ou non!). Ces deux mois ont vraiment été les deux plus beaux du voyage, il faisait chaud, nous faisions plein de rencontres, nous étions en harmonie avec la nature et dans notre cercle familial… Nous venions juste de nous décider pour la suite du voyage et avions finalement opté pour la Mongolie à l’été prochain…

Voilà le contexte lorsque nous nous engageons sur une piste dans le désert au sud d’Oman. Elle n’est pas très agréable, c’est de la tôle ondulée mais on en a vu d’autres ! Pour être moins secoué, il faut “surfer” sur la crête des bosses comme on dit, et pour ça il faut rouler à une certaine vitesse, 80km environ selon les véhicules…C’est donc ce que nous faisons sur une vingtaine de km mais d’un seul coup la piste devient plus cabossée et nous prenons deux gros trous qui nous font voler ! Nous avons entendu un bruit pas commun et sortons pour vérifier le camion. En effet la cellule et la cabine se sont heurtées, il y a une belle trace. Et puis ce n’est pas évident à voir à l’œil nu mais Miguel connait son camion et il voit bien que les deux parties sont beaucoup plus proches qu’elles ne l’étaient avant… Ça veut dire qu’il y a de nouveau un problème au niveau du châssis.

Vers le Rub el Khalid (8)Vers le Rub el Khalid (9)

Miguel fait une visite dans les garages de Salalah , mais comme il n’y a pas de fissure apparente, les garagistes ne pensent pas qu’il y ait un problème au niveau du châssis. Donc après plusieurs avis plus ou moins farfelus, aucune solution n’est envisagée. Seul un ingénieur pakistanais définit clairement le problème, c’est forcément la réparation en Lituanie qui n’était pas assez résistante (cf “le châssis épisode 1, il y a 8 mois”). Il nous dit qu’à Sharjah, au nord de Dubaï aux Émirats, nous trouverons de nombreux garages très compétents et qu’ils pourront forcément faire quelque chose. De toute façon, nous n’avons plus le temps d’entamer des réparations en Oman car nos visas touchent à leur fin et nous devons obligatoirement sortir du pays. Nous commençons donc à remonter, mais Sharjah est à près de 1500 km de là. Et même si c’est de la belle route, nous sommes vraiment tendus et stressés. Nous n’avons aucune idée de l’ampleur du problème puisqu’on ne voit rien clairement. Ce n’est pas comme une panne franche. Là nous pouvons rouler mais qui sait si le châssis ne va pas fendre au prochain dos d’âne (qui sont ici super hauts et nombreux !) ? Régulièrement Miguel se penche sous Merlin pour vérifier si ça évolue… Bref, le scénario catastrophe ne se produit pas mais nous arrivons épuisés moralement à Sharjah…Triste

Heureusement nous avons un bon point Ioverlander sur un grand parking, à 200m de la plage d’un côté et de l’aquarium de l’autre où il y a du wifi gratuit. La première opération consiste donc à prévenir tous les contacts qu’on nous a donnés sur Dubaï et alentours pour voir si par relation on trouve quelqu’un de compétent pour notre problème. Nous rencontrons aussi d’autres voyageurs qui nous donnent des adresses de garage ou qui essayent de diagnostiquer le problème. Il y a également beaucoup de passage sur ce parking et de nombreux locaux viennent discuter avec nous et essayer de trouver des solutions aussi ! Beaucoup de discussions, de réflexion et d’hésitations, mais finalement rien de vraiment concret ! Chaque jour nous passons d’espoir en désespoir ! Changement de porteur, changement de châssis, réparation, soudure,  renfort… Une solution envisagée un jour tombe à l’eau le lendemain… On entend sans arrêt “je viens demain”, “je t’appelle demain”, “Inch Allah” , et finalement rien; une semaine passe sans que rien n’ait commencé !

Sharjah (3)

Le moral est plutôt bas et ce temps d’attente nous mine. Nous ne voulons plus prendre le risque de rouler avec le véhicule comme ça. Par chance avec les nombreuses visites que nous avons nous ne manquons jamais de rien! Soit on nous apporte quelque chose à manger, soit on nous emmène faire des courses; on nous lave même notre linge! Et puis il y a de l’eau sur place et même de l’électricité quand Miguel nous branche discrètement la nuit aux wc !  Cette situation d’attente n’est donc pas très confortable mais pas insupportable non plus ! Il faut juste que l’un de nous reste toujours au camping-car au cas où l’un de nos contacts se manifeste… Le matin on fait école et l’après-midi les enfants jouent au camion en attendant qu’il fasse moins chaud pour aller à la plage… Le soir nous avons toujours de sublimes couchers de soleil.

Sharjah (12)Sharjah (35)Sharjah (23)Sharjah (30)Sharjah (18)

Puis un soir nous faisons la connaissance de notre futur sauveur, j’ai nommé le cheik Butti (cousin de la famille Al Maktoum qui règne sur Dubaï)! C’est un peu le maitre des lieux, il dirige l’espace social juste à côté du parking. Ici les Émiratis se rassemblent pour prier, pour parler société, religion, famille, pour prendre des décisions ou pour regarder la télé… Le cheik Butti nous met en relation avec Joseph, son garagiste qui s’occupe entre autres de l’entretien d’une partie de ses douze voitures !! Il nous assure qu’il fera du bon travail pour un prix très correct et qu’on peut lui faire confiance, qu’il sera là à 8h30 demain matin. Nous on pense : “encore quelqu’un qui nous dit demain, demain”… On n’y croit plus ! Sauf qu’à 8h28 le fameux Joseph est là ! Il inspecte le camion et confirme qu’il peut réparer et renforcer le châssis, il faut juste qu’il fasse de la place dans son garage pour pouvoir accueillir Merlin… Enfin les choses bougent ! C’est donc le moment d’enlever la cellule et de faire du camping en mode caravane ! Plus facile à dire qu’à faire ! Déjà nous n’avons pas emporté les pieds de la cellule par souci de poids alors Miguel se débrouille avec les parpaings et quelques bouts de bois disséminés aux quatre coins du parking ! Il faut aligner les quatre “poteaux” de manière très précise et heureusement que Janush et Giad, d’autres voyageurs, sont là pour nous aider! Une fois que la cellule est posée et bien stable, il faut retirer délicatement le porteur qui passe à moins de deux centimètres de chaque pile de parpaings. Ça prendra plus de deux heures en tout, avec une bonne dose de stress ! Nous voilà bien calés ! C’est impressionnant mais normalement ça tient très bien ! On demande quand même aux enfants de ne pas chahuter à l’intérieur ! Confus

Dépose cellule (1)Dépose cellule (5)Dépose cellule (7)Dépose cellule (10)

Joseph parlait de 3 jours de travail au début mais finalement ça sera une semaine entière. Et encore le cheik Butti lui met la pression en l’appelant sans arrêt car il n’aime pas nous voir ainsi “sur pilotis” ! Et il passe nous voir tous les jours pour nous tenir informés de l’avancée des travaux, non sans ramener des tonnes de victuailles : jus de fruits, gâteaux, chips… Adorable ! Et il n’y a pas qu’avec lui que nous sommes aux petits soins. Pierre et Thérèse, un couple de baroudeurs français, nous font l’honneur de partager avec eux du foie gras et des cuisses de canard confit ! Miam ! La solidarité entre voyageurs, c’est vraiment bon !

Sharjah voyageurs (7)Sharjah voyageurs (4)Sharjah voyageurs (8)Sharjah voyageurs (2)

Merlin étant entre de bonnes mains, nous pouvons enfin commencer à nous détendre et à sortir de notre parking ! Pour cela nous nous laissons guider par Nabil qui nous fait visiter une partie de Sharjah et puis nous louons une petite voiture pour aller nous mesurer au gigantisme de Dubaï… Mais ces visites je vous les raconterai la prochaine fois !

Sharjah (64)Sharjah (117)

Pendant ce temps, ça travaille dur sur Merlin, et Miguel vous explique :  “ Afin de repartir sur une base solide et fiable, il faut reprendre le travail fait en Lituanie. La solution mise en place est la suivante : deux U métalliques viennent prendre en sandwich l’ancien châssis et ce de chaque coté de la double cabine afin de répartir les contraintes mécaniques sur une très large surface, ce qui n’avait pas été fait en Lituanie. Donc après avoir retiré le plateau alu, le châssis est poncé, le fond de la double cabine découpé pour permettre le passage des U. Puis les U de 80cm de longueur sont réalisés dans des plaques d’acier de 4mm à la plieuse, du costaud de chez costaud. Ils sont ensuite soudés point par point au véhicule avec une légère précontrainte. Ils pensent à tout. Après ponçage des soudures, 3 couches de peinture anti-rouille sont appliquées et enfin tout le châssis est passé au goudron, même les passages de roues avant. Joseph en profite pour refaire les silentblocs des amortisseurs et faire poncer les phares. Merlin ressort refait à neuf, avec un châssis hyper renforcé permettant d’affronter tous les types de route.  Le cheik Butti veille au grain et nous promet une garantie de dix ans ! Il affirme qu’on peut aller au bout du monde avec ce camion…”

Garage Joseph (1)Garage Joseph (24)Garage Joseph (11)Garage Joseph (18)Garage Joseph (37)Sharjah (108)

Sharjah (114)Sharjah (112)

… Seulement voilà : la réparation de Merlin est peut-être finie mais dans nos têtes ce n’est pas la même chose ! Cela va bientôt faire un an et demi que nous sommes nomades et ce camion n’a pas arrêté de nous poser des problèmes. Nous savons très bien que les ennuis mécaniques font forcément partie des voyages mais quand c’est trop, c’est trop! Comme je vous disais, nous n’avons réellement été tranquilles que les deux mois passés en Oman. La confiance était juste revenue, elle s’est de nouveau envolée. Cette réparation était celle de trop. Nous sommes fatigués et n’avons plus l’envie d’aller en Mongolie avec ce véhicule, trop de doutes pour un pays aux pistes difficiles … Triste

C’est donc dans un premier temps … la route de la France que nous allons bientôt reprendre ! Surpris

Mais elle est longue, alors ne vous attendez pas à nous voir arriver demain non plus ! Clignement d'œil

Pourquoi cette décision ?

1-Nous avons très envie de revoir nos proches, famille, amis etc !

2-Voyou fatigue de plus en plus, il a besoin d’un foyer stable pour finir ses jours et nous avons des propositions d’hébergement pour lui en France.

3-Nous avons complètement perdu confiance en Merlin et ne voulons pas stresser sur des routes compliquées.

4-Nous ne savons pas encore si nous souhaitons garder Merlin, nous nous donnons le temps de la remontée pour nous décider.

5-Nous ne savons pas encore si nous voulons continuer à voyager ou bien nous poser quelque temps en Europe ou ailleurs…

Voilà,  vous savez (presque) tout ! C’est assez vite résumé ainsi mais c’est plusieurs semaines de réflexions et on y est encore ! Pensif

Et pour la suite proche et concrète c’est de nouveau par l’Iran que nous allons passer car l’Arabie Saoudite n’a toujours pas ouvert ses portes aux touristes. Nous sommes actuellement sur Abu Dhabi et attendons nos visas iraniens.

@bientôt ! Clignement d'œil

carte-pays-moyen-orient

14 commentaires sur « Merlin en mode caravane ! »

  1. Dommage Merlin à une des meilleur mécanique un 316cdi est connu pour sa solidité, enfin je vous souhaite de continuer dans de meilleurs conditions (les ennuis sont derrière vous) bisous a vous quatre et caresse à Voyou

    Aimé par 1 personne

  2. i Have meet this family near from Iranian embassy in Abu Dhabi and it was my pleasure to meet them and know how they have start this challenge and how lovely kids they have and wonderful parents they are.
    I believe they are doing things to be remember in this world and i really like their unity together because its not a simple and easy things to do such a brave things like this.

    Which you all the best in this world.

    Abu Mohammed.

    Aimé par 1 personne

  3. Il ne faut pas trop chahuter derrière le rideau rouge ! 😀
    Merlin n’est pas toujours sympa, mais c’est un magicien ! Grâce à lui et son châssis nous nous sommes rencontrés et avont partagés des moments inhoubliables 😁 Je suis sur qu’il va vous enmenner jusqu’en Vendée et même à la Trevelière (chez nous 😀) et même qu’ont vous préparera un feu de camp avec l’apéro

    Aimé par 1 personne

  4. Je vous comprends, mais quel dommage ,accordez vous du temps dans un pays où vous n’aurais pas la pression du visa . Turquie-Arménie-Géorgie par exemple ,posez vous ,refaites vous un moral d’acier remontez par le Turkménistan ,sans vous laissez décourager par leurs contraintes frontalières ,passez l’Ouzbékistan par Khiva ,le Kazakhstan et vous êtes en Mongolie .

    Aimé par 1 personne

  5. ben dit donc, ça rigole pas chez les plem’s quad il faut faires travaux, faut oser poser sa cellule sur la plage pour renforcer un chassis, je pense que pas mal auraient baissé les bras.
    Dommage que ça vous ai cassé le moral à ce point. Laissez le camion dormir un peu dans le garage du cheik, rentrez en france pour quelques semaines pour vous ressourcer et surtout vous reposer (nous savons d’expérience qu’il faut faire des pauses, les voyages ne sont pas aussi reposant que l’on pourrait le croire.) et peut être verrez vous les choses autrement après une période de repos.

    Aimé par 2 personnes

  6. salut les PLEM ! Dans les voyages au long cours, les pauses sont salutaires et permettent de repartir tout frais. Maintenant que Merlin est au top ça serait dommage de devenir sédentaires…
    Votre boucle européenne passe par la Suisse et chouette on se réjouit de passer du temps avec vous ! ! à bientôt

    Aimé par 1 personne

  7. Comme on vous comprend ! Quelque soit votre décision, ça sera top si c’est ce que vous souhaitez. Vous êtes des voyageurs et vous repartirez aujourd’hui ou demain, avec ou sans Merlin, ça c’est certain ! On pense fort à vous et je crois bien qu’on va s’incruster chez les GLEN pour prendre l’apéro avec vous, tiens 😀 Des GROOOS bisouuus !

    J'aime

  8. Céline et moi-même avons été ravis de faire votre connaissance. Nous avons passé un moment très agréable en votre compagnie. Nous vous souhaitons plein de bonnes choses pour la suite de votre aventure.

    François

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s