La splendide région de l’Altaï russe

Barnaul est la dernière grande ville avant la frontière mongole, le lieu idéal pour se mettre à jour. On y trouve Auchan, Leroy Merlin, Décathlon et toutes les marques de garage connues ! Nous passons donc chez Iveco acheter des filtres de rechange et de l’huile pour que Miguel fasse la vidange de Harry.  Mais notre plus grand bonheur c’est la laverie automatique du centre commercial. On y fait je ne sais combien d’allers-retours pour tout laver, notamment les draps et les housses du camping-car dans lequel c’est un beau chantier!. Nous sommes propres aussi car nous profitons des douches gratuites d’une station service Lukoil ! Quel plaisir simple mais intense : une douche bien chaude avec de la pression et de l’espace pour se laver !

Vie quotidienne -intendance Barnaul (2)Vie quotidienne -intendance Barnaul (3)Vie quotidienne -intendance Barnaul (5)

Avant de quitter Barnaoul nous faisons un petit tour en ville et visitons le musée de la région de l’Altaï dont Barnaoul est le chef-lieu. Je n’ai pas pris de photos mais on y voit de grandes collections de pierres et d’animaux empaillés pour montrer la richesse et la variété de cette région que nous allons traverser pour rejoindre la Mongolie.

Barnaul (8)Barnaul (3)Barnaul (5)Barnaul (6)Barnaul (7)

Nous reprenons la route, en surveillant plus que d’habitude nos messages Whatsapp… Depuis quelques jours nous savons que nos copains les Mollalpagas vont arriver en Russie depuis le Kazakhstan et nous guettons le moment où nous allons pouvoir nous retrouver et faire encore une belle surprise à nos enfants!

Ça y est le rendez-vous est fixé et les enfants ne se doutent toujours de rien. En attendant, nous visitons un petit musée en plein air au bord de la route. Nous aurions d’ailleurs pu nous déguiser en hommes primitifs pour l’occasion, ça aurait été plus fun!

Musée de plein air (16)Musée de plein air (6)Musée de plein air (3)Musée de plein air (5)Musée de plein air (9)Musée de plein air (19)Musée de plein air (20)Musée de plein air (22)Musée de plein air

Le village à côté duquel nous sommes garés est vraiment typique. Les maisons sont toutes en bois et les toilettes au fond du jardin. Mais on se fait encore manger par les moustiques !Confus

Village Sibérie (1)Village Sibérie (2)Village Sibérie (4)Village Sibérie (6)

De retour au camping-car, soudain Pablo regarde par la fenêtre et dit : “Oh une tiny house !” suivi de “oh ils ont le même logo que… LES MOLLALPAGAS ! C’EST LES MOLLALPAGAS !!!” . Il crie et rigole comme un perdu tandis que de la bouche de Lola il ne sort pas de mots, juste des sons entrecoupés de larmes ! Une fois de plus on est fiers de susciter ces émotions chez nos enfants ! C’est bon de serrer fort dans nos bras les copains qu’on n’avait pas vus depuis 6 mois ! Nous nous étions quittés le 1er janvier au Maroc, depuis ils ont parcouru la Turquie, l’Iran et les pays en “Stan” ! Et nous voilà réunis pour aller ensemble en Mongolie ! Santé !

180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (30)Retrouvailles avec les Molla (5)Retrouvailles avec les Molla (6)Retrouvailles avec les Molla (9)

Le lendemain après l’école, c’est donc en compagnie des copains que nous reprenons la route, Pablo et Victor dans un camion et Lola et Anaïs dans l’autre! Ils en ont des choses à se raconter et à partager nos enfants ! On se réjouit d’avoir désormais la cabane dans notre champ de vision!

Sur la route - Altaï (1)

Bon pour commencer il ne fait pas très beau et la route est un peu encombrée. Les Russes aussi sont en vacances et cette région est très prisée. Il y a plein de petites boutiques en tout genre sur les bas-côtés et des locaux qui vendent ce qu’ils peuvent : miel, branches d’arbres, fruits ramassés en forêt…

Sur la route - Altaï (19)Sur la route - Altaï (12)Sur la route - Altaï (20)Sur la route - Altaï (3)

Nous faisons la pause déjeuner près d’un pont suspendu que nous traversons ensuite pour aller voir un lac d’eau chaude indiqué dans mon guide.

Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (1)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (5)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (8)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (9)

C’est beaucoup plus touristique que ce que nous pensions, de nombreuses activités sont proposées et surtout la plus grande partie du lac est privatisée donc grillagée…

Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (10)Retrouvailles avec les Molla (12)Retrouvailles avec les Molla (13)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (11)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (13)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (16)Sur la route - Altaï - Pont suspendu  (17)

Nous trouvons quand même un tout petit espace encore vierge pour nous glisser dans l’eau ! Elle n’est pas chaude du tout mais par endroit on peut sentir des courants un peu plus tièdes et c’est bien agréable! En tout cas on est ravis de partager ces premiers instants avec les copains!

180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (62)180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (69)180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (63)180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (67)

Sur la route, le relief se modifie de plus en plus. Les montagnes de l’Altaï apparaissent peu à peu, il y a des virages régulièrement. Après tous ces kilomètres de platitude que nous avons enchainés, ça nous fait vraiment bizarre ! C’est bien plus haut que les monts de l’Oural ! Et en plus il y a des vaches et des chevaux en liberté !

Sur la route - Altaï (22)Sur la route - Altaï (23)Sur la route - Altaï (40)Sur la route - Altaï (13)Sur la route - Altaï (18)Sur la route - Altaï (46)Sur la route - Altaï (47)Sur la route - Altaï (48)Sur la route - Altaï (29)Sur la route - Altaï (35)Sur la route - Altaï (41)

De grands rapaces volent régulièrement au-dessus de nos têtes :

Sur la route -Rapace (2)Sur la route -Rapace (3)Sur la route - rapaces

Nous posons nos roues non loin d’une rivière, les couleurs sont splendides. Dommage qu’il fasse trop frais pour rester dehors le soir, on a pris de l’altitude, ça se sent !

Sur la route - bivouac Altaï (1)Sur la route - bivouac Altaï (2)Sur la route - bivouac Altaï (3)

Le lendemain le temps est plus couvert mais les paysages qui nous entourent toujours aussi beaux. De temps en temps surgit un petit village, les maisons sont en bois et les toits en métal souvent coloré.

Sur la route - Altaï (59)Sur la route - Altaï (70)Sur la route - Altaï (86)Sur la route - Altaï (80)

Nous avons Pablo et Victor à bord, et depuis un moment Miguel ne voit plus la cabane des Mollalpagas dans son rétro. Nous nous posons au point que nous nous étions fixé et décidons de les attendre ici. Nous observons avec curiosité le visage humain gravé dans une pierre. Comme toujours les explications sont en russe, nous n’en saurons donc pas davantage!

Sur la route - Altaï - pétroglyphes (3)Sur la route - Altaï - pétroglyphes (19)Sur la route - Altaï - pétroglyphes (6)

Nous crapahutons sur la montagne pour aller voir des pétroglyphes.

Sur la route - Altaï - pétroglyphes (12)Sur la route - Altaï - pétroglyphes (14)Sur la route - Altaï - pétroglyphes (15)

Quand le soleil réapparait, de petits rongeurs sortent aussi de leurs terriers, mais on n’arrive pas à définir ce que c’est ! Vous connaissez?

Sur la route - Altaï (76)Sur la route - Altaï (75)

Les Mollalpagas n’arrivent toujours pas et forcément entre ces montagnes nous n’avons pas de réseau pour communiquer… Nous avançons encore de quelques kilomètres pour essayer de capter mais comme ça ne change rien et que nous commençons à nous inquiéter sérieusement, nous décidons de faire demi-tour et d’aller à leur rencontre. 10 minutes avant de les retrouver le réseau revient et nous lisons leurs messages sur Whatsapp : “ On est en panne, voyant moteur allumé”, suivi une heure après de “On reprend la route en mode dégradé”. Nous sommes rassurés d’un côté qu’il n’y ait pas eu d’accident mais dégoûtes pour eux de ce nouveau problème mécanique. Ce n’est pas comme s’ils n’en avaient pas eu déjà assez depuis leur départ il y a 9 mois… Ils réfléchissent aux diverses possibilités mais ils ne savent pas exactement quel est le problème. Il faudrait un garage équipé d’une bonne valise pour le diagnostic. C’est soit un retour sur Barnaoul à 600km mais ils n’ont qu’un visa de transit  en Russie donc pas assez long pour envisager des réparations sur place. Il n’y a donc pas 36 solutions, il faut sortir de Russie et envisager un diagnostic en Mongolie, probablement à Oulan Bator à 1800km de là. Entre-temps les Molla ont leur garagiste en France au téléphone qui les rassure en leur disant qu’ils peuvent rouler comme ça. D’ailleurs le moteur tourne très bien, le manque de puissance se fait par contre nettement sentir dans les montées. Nous rejoignons tranquillement le bivouac du soir mais le moral est quand même dans les chaussettes pour nos amis et la joie des retrouvailles est un peu gâchée… fichue mécanique, on a connu ça aussi!

Sur la route - Altaï (89)Sur la route - Altaï (82)

On essaye de consoler les amis comme on peut, en tout cas on passe une bonne soirée en parlant itinéraire Mongolie… il nous tarde d’y être ! Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, les hommes essaient plusieurs choses pour tenter de trouver le problème de la cabane… mais en vain.

Sur la route - Altaï - bivouac (1)Sur la route - Altaï - bivouac (9)Sur la route - Altaï - bivouac (3)Sur la route - Altaï - bivouac (5)

Nous reprenons la route qui nous offre de beaux points de vue à chaque virage. De nombreux “bungalows” sont installés près des rivières pour accueillir les touristes qui sont russes en majorité.

Sur la route - Altaï - local geyser (32)Sur la route - Altaï (97)Sur la route - Altaï (99)Sur la route - Altaï (102)Sur la route - Altaï (128)

Nous nous arrêtons en chemin pour admirer une particularité de la région. Par une passerelle en bois à travers les marécages nous accédons à un magnifique lac de geyser tout bleu.

Sur la route - Altaï - local geyser (1)Sur la route - Altaï - local geyser (5)Sur la route - Altaï - local geyser (25)Sur la route - Altaï - local geyser (28)Sur la route - Altaï - local geyser (17)Sur la route - Altaï - local geyser (23)

180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (212)

L’eau est d’une transparence incroyable et au fond les petits geysers soulèvent l’argile bleue, provoquant de jolis dessins qui changent au gré des courants. Splendide !

Sur la route - Altaï - local geyser (9)Sur la route - Altaï - local geyser (18)Sur la route - Altaï - local geyser (34)

D’un seul coup le paysage change et s’assèche, nous arrivons sur Kosh-Agach.

Sur la route - Altaï (132)Sur la route - Altaï (120)Sur la route - Altaï (121)Sur la route - Altaï (134)

Sur la route - Altaï (142)

Au bord de la rivière nous retrouvons (enfin!) les Hakuna Matata que finalement nous n’avons pas revus depuis Moscou ! Et nous faisons aussi la connaissance (en vrai) d’une famille que nous suivions sur Facebook: la Smalaventure. Caroline et Jérôme voyagent pour plusieurs années à bord de Capucine leur joli camping-car orange avec leurs quatre enfants : Elias, Noelia, Kyan et Jonas.

Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (9)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (21)

C’est un beau bivouac qui clôture bien la Russie. Les enfants peuvent jouer au bord de la rivière et comme le vent s’est levé c’est l’occasion de sortir le cerf-volant avec lequel viennent flirter quelques rapaces.

Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (18)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (31)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (12)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (13)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (14)

Les locaux viennent ici remplir leurs bidons d’eau à la source, la plupart sont déjà bien typés mongol ou kazakh.

Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (1)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (30)

Miguel fait la vidange de Harry mais l’aide des copains est la bienvenue car le filtre à huile était bloqué!

Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe - vidange Harry (3)

Dernières courses au supermarché du coin et cette fois c’est la dernière vraie ligne droite pour la Mongolie ! Quelle excitation!

Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (7)Altaï - Koch Agatch - dernier bivouac russe (6)

Sur la route - Altaï - dernière ligne droite vers la frontière (7)Sur la route - Altaï - dernière ligne droite vers la frontière (3)Sur la route - Altaï - dernière ligne droite vers la frontière (11)

Le petit village de Tachanta est le poste frontière. Nous nous installons dans la file d’attente. Il est 15h45 et nous entrerons en Mongolie à 16h… le lendemain bien sûr! C’est pas que nous aimons les longs passages de frontière mais c’est comme ça ! La frontière ferme de 18h à 9h00. Une fois de plus nous apprécions d’être avec les copains, ça passe plus vite ! Bon, il se met à pleuvoir, chacun s’installe au chaud dans son camion pour passer la nuit.

180. Russie - Les Mollalpagas en cavale (322)A la frontière mongole (1)

Et la suite je vous la raconte la prochaine fois bien sûr!

@ bientôt en Mongolie !Clignement d'œil

3 commentaires sur « La splendide région de l’Altaï russe »

  1. Quel bonheur de vous suivre….et de participer à vos apéros par l intermédiaire de nos verres !!!!
    Ps je pense que les petits rongeurs sont des damans..
    a vérifier
    Bonne route .Maryse

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s