Où l’on s’émerveille chaque jour de cette si belle nature…

Depuis Khovd nous avons deux possibilités pour traverser la Mongolie et rejoindre la capitale Oulan Bator : continuer sur la route où nous sommes dite “du sud” (la T1 du livre dont je vous parlais la dernière fois) ou rejoindre celle “du milieu” (la T3) en empruntant la transversale T4 (vous suivez?). La première est la plus rapide mais est beaucoup plus monotone en terme de paysages. Vu que nous avons du temps, c’est donc tout naturellement que nous optons pour la deuxième.

P1420101

Nous reprenons donc la route en compagnie des Hakuna et des Mollalpagas. Route qui devient piste au bout de 30 km et pour 150 km environ. Mais pas de difficulté particulière à redouter, pas de passage de gué ni de gros dénivelé. Juste quelques passages boueux suite aux dernière pluies… Harry aurait bien besoin d’une douche ! Lola est contente, elle continue son apprentissage de conduite sur piste et devient de plus en plus à l’aise!

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (6)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (1)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (3)187. Piste entre T4 et Naranbulag - Les Mollalpagas  (40)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (13)

Avec les copains nous partons à pied visiter une petite gorge creusée dans des montagnes colorées. En chemin nous observons de gros insectes et nous apprécions les odeurs, notamment de thym.

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (41)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (42)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (36)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (44)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (49)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (50)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (51)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (38)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (58)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (54)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (57)

Nous ne croisons vraiment pas grand monde sur cette piste, à part quelques éleveurs, cavaliers ou motards.

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (20)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (64)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (165)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (96)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (28)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (30)

Mais aussi quelques troupeaux de vaches et de chevaux qui se poussent tranquillement à notre passage. Nous avons la chance d’apercevoir un renard qui lui, se sauve à toute vitesse!

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (76)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (75)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (89)

Nous descendons pour observer de plus près un grand troupeau de chameaux (enfin on est autant observés qu’on observe, c’est certain !). Il y a essentiellement des femelles et leurs petits, ils sont marqués d’un S sur la joue. Certains n’ont pas encore perdu tout leur pelage d’hiver. D’autres ont les bosses vraiment tombantes, signe d’un épuisement de leur réserve de graisse. Ils ont vraiment des têtes rigolotes, surtout ceux avec des morceaux de bois dans les narines, ce qui sert à les diriger quand ils sont montés.

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (102)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (106)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (111)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (109)

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (130)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (134)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (136)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (138)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (141)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (142)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (149)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (121)

Comme souvent le soir le ciel s’assombrit et au loin on voit clairement la pluie tomber. On voit aussi régulièrement des éclairs et on entend le tonnerre gronder mais pour l’instant les orages ne font que nous tourner autour…

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (71)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (72)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (82)

Quelques kilomètres avant d’arriver au village de Naranbulag, nous dépannons des Mongols qui ont besoin d’eau pour mettre dans leur camionnette et aussi besoin qu’on les pousse pour redémarrer ! On les recroise un peu plus tard dans l’autre sens, ils s’arrêtent nous remercier à nouveau ! Ils sont allés chercher des chevaux, et ce qui est drôle c’est que nous apprendrons après coup que ce sont des éleveurs et entraineurs de chevaux et que c’est à leur yourte que nos amis les Mollalpagas se sont arrêtés pour le soir ! mdr ! Clignement d'œil

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (168)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (176)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (177)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (180)

Nous faisons le plein d’eau au village et recevons plusieurs visiteurs dans Harry ! Toujours dans la bonne humeur!

De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (181)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (191)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (185)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (187)De Khovd à Naranbulag - Piste T4 (190)

Nous retrouvons le bitume et commençons à longer le grand lac Khyargas qui connait un essor touristique depuis quelques années. Ça nous fait un peu bizarre ce retour aux infrastructures (aussi rudimentaires soient-elles!) après tous ces kilomètres de piste…

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (1)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (8)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (11)

Nous préférons nous éloigner un peu et aller bivouaquer sur une langue de galets qui s’avance sur le lac. Nous y retrouvons aussi les Hakuna. Les garçons jouent aux petites voitures et  à attraper des lézards pendant que Lola et moi faisons du sport.

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (18)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (21)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (22)

Apéro sur une immense terrasse avec vue sur le lac et les montagnes environnantes qui prennent une teinte rosée au coucher du soleil. Splendide !

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (28)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (29)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (30)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (36)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (31)

Le lendemain, une grosse pluie nous chasse un peu. Chacun reprend sa route à son rythme. Elle est goudronnée encore pour un bon moment, nous savourons de pouvoir enchainer les kilomètres un peu plus rapidement, tout en restant concentrés sur les différents animaux qui traversent régulièrement.

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (132)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (133)

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (44)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (46)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (47)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (38)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (39)

En voyant ces belles formations rocheuses nous bifurquons par une piste un peu sablonneuse mais très agréable.

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (42)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (54)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (55)

Nous ne regretterons pas car nous trouverons ici un vrai havre de paix. Allez savoir pourquoi, il y a des endroits parfois où en quelques secondes on sait qu’on va vraiment s’y plaire, et tous les 4 en même temps ! C’est là notre véritable luxe en voyage. On a prévu de rouler tout l’aprèm mais au bout d’une heure on voit un endroit sympa, on s’y arrête et on décide d’y rester jusqu’au lendemain… ou plus ! Clignement d'œil Bon, le problème c’est qu’en Mongolie c’est un peu partout comme ça! Tous ces grands espaces nous appellent ! On s’y sent si bien Coeur rouge Et c’est beaucoup plus varié qu’on ne pensait !

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (61)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (79)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (60)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (68)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (69)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (74)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (101)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (108)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (103)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (109)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (113)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (116)

C’est vrai que c’est quand même beau par ici ! Du haut des rochers on flirte avec les rapaces et on a une vue à 360°. Et ce silence…

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (87)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (84)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (88)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (97)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (94)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (95)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (96)

A nouveau c’est la pluie qui nous chasse d’ici. Et qu’est ce qu’elles sont grosses les gouttes en Mongolie ! Nous arrivons au village de Songino qui comme tout ceux que nous traversons n’est pas très avenant. Derrière des palissades en bois plus ou moins brinquebalantes, se cachent des yourtes ou de petites habitations en dur.

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (144)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (150)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (141)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (142)

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (148)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (146)

Nous tombons par hasard sur un petit temple bouddhiste pas très entretenu.

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (154)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (156)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (157)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (153)

Dans la rue principale s’alignent plusieurs petits restaurants et épiceries. Il nous faudra en faire quatre pour réussir à dégoter un pain sous vide, un kilo de pommes à 2€, 12 œufs à 2€ également, quelques oignons et pommes de terre pour pas grand chose, et en produits frais, c’est tout ! Nous sommes vraiment dans une des parties les plus reculées de Mongolie, les ravitaillements se font rares par ici. C’est bien pour ça que nous avons fait un stock de plein de choses et que finalement nous nous régalons quand même! Nous sommes contents d’avoir stocké des conserves de divers légumes et fruits, on ouvre de temps à autre une boite de pâté, de maquereau à la moutarde, de raviolis ! Les enfants sont super heureux de retrouver certaines saveurs et comme dit Lola : “ben finalement c’est peut-être en Mongolie qu’on va le mieux manger”! mdr !

De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (164)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (158)De Naranbulag à Songino - Itinéraire T3 (159)

A partir de Songino, la nouvelle route est encore en construction, donc le bitume alterne avec des pistes secondaires mais … la suite au prochain épisode !

@ bientôt Clignement d'œil

Un commentaire sur « Où l’on s’émerveille chaque jour de cette si belle nature… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s