De Battambang à Kep

Près de Batambang, à pied, par une série d’escaliers, nous atteignons le sommet de Phnom Sampov, une montagne sacrée creusée de plusieurs grottes. De là-haut la vue est superbe. C’est un sanctuaire avec divers lieux de recueillement , statues, autels. On y croise quelques vendeurs de glaces et de souvenirs, quelques moines et nonnes ainsi que des singes gourmands. On y trouve l’ambiance un peu spéciale, je ne sais pas pourquoi…

Battambang - Phnom Sampov  (34)Battambang - Phnom Sampov  (28)Battambang - Phnom Sampov  (41)Battambang - Phnom Sampov  (44)Battambang - Phnom Sampov  (50)Battambang - Phnom Sampov  (52)Battambang - Phnom Sampov  (53)Battambang - Phnom Sampov  (59)Battambang - Phnom Sampov  (5)Battambang - Phnom Sampov  (13)Battambang - Phnom Sampov  (16)Battambang - Phnom Sampov  (23)

Battambang - Phnom Sampov  (60)Battambang - Phnom Sampov  (30)Battambang - Phnom Sampov  (35)Battambang - Phnom Sampov  (43)

Peut-être parce qu’on sait que certaines de ces grottes ont été le théâtre des horreurs des Khmers Rouges. Ils tuaient ici leurs victimes avant de les précipiter dans les grottes. A côté d’un bouddha couché, un mémorial présente des restes de vêtements et d’ossements des victimes. J’ai repoussé encore le moment où je dois vous parler de l’histoire du Cambodge, ce sera pour la prochaine fois, je préférais finir l’année sur une plus jolie note…

Battambang - Phnom Sampov - killing cave (1)Battambang - Phnom Sampov - killing cave (4)Battambang - Phnom Sampov - killing cave (6)Battambang - Phnom Sampov - killing cave (13)Battambang - Phnom Sampov - killing cave (8)

Au pied de cette même montagne, chaque soir on peut assister à un incroyable ballet : au moment du coucher du soleil, ce sont des millions de chauves-souris qui sortent des grottes et s’en vont chasser des insectes à des dizaines de kilomètres à la ronde. Chaque nuit chacune d’entre elles dévorera en moyenne de 50 à 100% de son propre poids qui est de 15g. Quel meilleur pesticide? On estime que grâce aux 13 colonies recensées qui portent à 6.5 millions d’individus au total, ce sont plus de 2000 tonnes de riz qui sont sauvées tous les ans, soit de quoi nourrir 20 000 Cambodgiens ! Les excréments des chauves-souris sont également ramassés pour servir dans l’agriculture. Bref, un animal bien pratique donc et qu’il est interdit de chasser.

Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (34)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (60)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (63)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (45)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (35)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (42)Battambang - Phnom Sampov - grotte aux chauves-souris (47)Battambang - Phnom Sampov  (18)

A la sortie de Battambang, juste pour le fun nous grimpons à bord du “bamboo train”, entendez par là, une simple armature de fer recouverte de bambou et posée sur deux essieux avec un petit moteur à essence! Roulez jeunesse !

Battambang- bamboo train (2)Battambang- bamboo train (6)Battambang- bamboo train (33)Battambang- bamboo train (9)

Aujourd’hui à 5$ par personne, c’est essentiellement une activité pour touristes mais cela n’a pas toujours été le cas et avant le développement des routes ces “trains” servaient à transporter les récoltes de riz. Comme la ligne de chemin de fer est à voie unique, ce qui est pratique c’est que ces wagons sont rapidement démontables, on laisse passer celui d’en face et on repart !

Battambang- bamboo train (28)Battambang- bamboo train (29)Battambang- bamboo train (25)

Sur notre route pour Phnom Penh, nous avions prévu de nous arrêter visiter Kompong Luong, un village flottant typique mais en arrivant sur place nous sommes horrifiés par les tonnes de déchets qui jonchent le sol, la rivière et les bords du lac. Déjà depuis notre entrée au Cambodge nous avons du mal à nous habituer à cette saleté partout mais là, c’est le summum. Nous arrivons juste au moment du déchargement d’un bateau en eau potable, alors certes les grosses bonbonnes sont réutilisables mais les films plastique qui les entourent sont eux jetés directement dans la rivière, presque sans honte car quand Lola se met à filmer, bizarrement ils arrêtent…

Village flottant Kompong Luong (9)Village flottant Kompong Luong (11)Village flottant Kompong Luong (17)Village flottant Kompong Luong (40)

ça fait vraiment mal au cœur car les gens sont très souriants et agréables (comme partout au Cambodge d’ailleurs) et l’endroit pourrait être vraiment joli avec ses maisons et bateaux aux couleurs vives…

Village flottant Kompong Luong (15)Village flottant Kompong Luong (20)Village flottant Kompong Luong (25)Village flottant Kompong Luong (28)Village flottant Kompong Luong (31)Village flottant Kompong Luong (33)Village flottant Kompong Luong (36)

Mais le cœur n’y était pas du tout. D’une manière générale la poussière et la saleté partout dans le pays nous fatiguent vraiment. C’est d’ailleurs la principale raison qui nous fera passer en Thaïlande avant la fin de notre visa cambodgien…

Aussitôt arrivés à la capitale nous nous occupons donc de faire nos visas thaïlandais. En effet il est gratuit pour un mois mais la prolongation sur place coûte plus cher que la demande direct d’un visa 60 jours. (40$ par personne)

Grâce aux copains les “P’tits Bleus” qui nous ont fait découvrir l’application PassApp taxi, nous sommes super contents de prendre des tuk-tuk sans avoir à négocier le prix! Parce que circuler dans Phnom Penh en camping-car c’est pas la joie! Mais on s’en est quand même bien sortis en arrivant de nuit et en repartant aux aurores !Clignement d'œil

Phnom Penh en tuk-tuk (5)Phnom Penh en tuk-tuk (3)Phnom Penh en tuk-tuk (17)Phnom Penh en tuk-tuk (15)Phnom Penh en tuk-tuk (13)Phnom Penh en tuk-tuk (8)Phnom Penh en tuk-tuk (6)

Le bivouac au cœur de la capitale dans l’enceinte d’un temple, est bien pratique. Comme souvent nous sommes très bien accueillis par les moines. Ceux-là ont domestiqué un singe, ça c’est pas terrible. On nous fait goûter un fruit, je crois qu’il s’agit du tamarin, c’est pas terrible non plus!

Phnom Penh (64)Phnom Penh - bivouac temple (1)Phnom Penh - bivouac temple (3)Phnom Penh - bivouac temple (10)Phnom Penh - bivouac temple (8)Phnom Penh - bivouac temple (5)Phnom Penh - bivouac temple (2)

Sur Phnom Penh nous visitons donc l’association Pour un Sourire d’Enfant dont je vous parlais la dernière fois et puis deux musées sur le génocide perpétué par les Khmers Rouges dont je vous parlerai la prochaine fois. Pour l’instant voici en vrac quelques clichés pris autour de notre bivouac : la gymnastique collective du soir et du matin, les toits des bâtiments dans l’enceinte du Palais Royal, les moines, le quai Sisowath, très animé au coucher du soleil avec tous ses petits vendeurs de rue…

Phnom Penh (66)Phnom Penh (61)Phnom Penh (13)Phnom Penh (69)Phnom Penh (58)Phnom Penh (55)Phnom Penh (51)Phnom Penh (53)Phnom Penh (45)Phnom Penh (49)Phnom Penh (19)Phnom Penh (42)Phnom Penh (31)Phnom Penh (28)Phnom Penh (34)Phnom Penh (27)Phnom Penh (26)Phnom Penh (25)Phnom Penh (23)Phnom Penh (7)Phnom Penh (4)Phnom Penh (3)Phnom Penh (35)Phnom Penh (21)Phnom Penh (37)

Nous quittons la capitale aussitôt nos visas thaïs en poche et mettons cap sur la côte, direction la ville de Kep. Nous revoilà enfin au bord de la mer que nous n’avions pas vue depuis 9 mois (c’était en Espagne)! Le truc à ne pas louper à Kep, c’est son marché au crabe. Aussi typique qu’odorant! On choisit des produits on-ne-peut-plus-frais (poissons, poulpes, crevettes, coquillages et bien sûr crabes), on choisit la cuisson et on s’installe sur une table un peu crasseuse pour manger…

Kep (2)Kep- marché au crabe (5)Kep- marché au crabe (8)Kep- marché au crabe (13)Kep- marché au crabe (20)Kep- marché au crabe (23)Kep- marché au crabe (19)Kep- marché au crabe (21)Kep- marché au crabe (24)Kep- marché au crabe (28)

Kep- marché au crabe (14)

Nous faisons cuire un kilo de crevettes pour le lendemain et préparer des crabes au poivre vert de Kampot (vous vous souvenez, je vous ai parlé de La Plantation la dernière fois?), c’est LA spécialité d’ici et c’est vraiment un régal ! Mais nous sommes allés le déguster un peu plus loin, près d’une plage avec moins d’agitation et d’odeurs !

Kep- marché au crabe (12)Kep- marché au crabe (17)Kep- marché au crabe (29)Kep- marché au crabe (33)Kep- marché au crabe (38)Kep- marché au crabe (42)Kep- marché au crabe (45)

ça fait drôle d’être de nouveau bercé par le bruit de la mer la nuit ! La vue est chouette mais la couleur de l’eau et l’état de la plage ne nous incitent pas à nous baigner… il va falloir attendre encore un peu, pourtant qu’est ce qu’il fait chauuuuud !Clignement d'œil

Kep - bivouac plage (12)Kep - bivouac plage (10)Kep - bivouac plage (18)

Matin et soir nous pouvons observer le va-et-vient des pêcheurs qui ramènent des sacs entiers d’éperlans (je crois), à pied depuis leur bateau jusqu’au bord.

Kep - bivouac plage (32)Kep - bivouac plage (35)Kep - bivouac plage (36)Kep - bivouac plage (38)Kep - bivouac plage (34)Kep - bivouac plage (39)

Nous passons une excellente journée en compagnie de Stéphanie et Jérémy, des backpackers que nous avions rencontrés sur les 4000 îles, au Laos. Avec eux nous avons visité La Plantation , en passant par le lac secret…

Kep - journée avec Stéphanie et Jérémy  (3)Kep - secret lake (5)Kep - secret lake (6)Kep - journée avec Stéphanie et Jérémy  (4)

Lola et Jérémy ont plusieurs points en commun dont la passion pour le dessin. Jérémy est non-voyant alors son vrai talent de dessinateur est d’autant plus incroyable. Une fois de plus, la vie met sur notre chemin de vraies belles personnes avec qui nous sommes ravis d’échanger et d’apprendre…

Kep - journée avec Stéphanie et Jérémy  (7)

Et quand on réfléchit un peu, on réalise le nombre de nouvelles personnes que nous avons pu rencontrer sur notre route en 2019 : c’est incroyable ! Que nous réserve 2020? Plein de belles choses encore une fois, j’en suis sûre! En tout cas nous allons continuer pour cette nouvelle année à suivre nos envies et on verra bien où elles nous mènent!

Le reste des PLEM se joint a moi pour vous souhaiter à tous une excellente année 2020, pleine d’amour et de bienveillance ! Et n’oubliez pas de réaliser vos rêves !Coeur rougeRireCoeur rougeSe tordre de rire

@ bientôt !

Dernier coucher de soleil Cambodge (4)

19 commentaires sur « De Battambang à Kep »

  1. Bonjour, merci pour ces beaux voyages, ces beaux commentaires, je parcours le monde avec vous.
    Vivre, « n’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace »
    Je vous souhaite une bonne soirée pour la fin 2019, et le début 2020, continuer comme cela et merci.
    Patoch

    J'aime

  2. Merci beaucoup de nous faire partager vos voyages et rencontres au travers de ce blog. Meilleurs voeux de Bonne et Heureuse Année 2020 à vous 4 avec beaucoup de nouvelles régions à découvrir et plein de belles rencontres.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s