En route pour les plages du sud !

Nous avons hésité à aller visiter le nord du pays car nous ne voulions pas passer notre temps à faire des kilomètres, il y en a déjà beaucoup pour descendre jusqu’en Malaisie. Nous choisissons donc de privilégier les fameuses plages thaïlandaises du sud pour notre deuxième mois ici. Avant d’y arriver nous faisons juste un dernier petit crochet. Il s’agit d’un marché très connu des touristes et nous sommes loin d’être les seuls sur place. Et pour cause : ici le marché se situe près d’un terminus de chemin de fer, la station de Maeklong, et il se  déploie sur quelques centaines de mètres le long de la voie ferrée; mais si près des rails que les vendeurs sont obligés de remballer tout leur stand à chaque passage de train. Ils sont tellement bien rodés que cette manœuvre leur prend moins d’une minute, c’est incroyable  à voir ! Aussitôt le train passé , ils ressortent leurs affaires tout aussi vite mais pour seulement 10 minutes, puisque le train repart ensuite dans l’autre sens ! Et c’est comme ça 6 fois par jour !

Maeklong - railway market (5)Maeklong - railway market (4)Maeklong - railway market (6)Maeklong - railway market (1)Maeklong - railway market (22)Maeklong - railway market (13)Maeklong - railway market (14)Maeklong - railway market (15)Maeklong - railway market (16)Maeklong - railway market (18)Maeklong - railway market (28)Maeklong - railway market (30)Maeklong - railway market (39)Maeklong - railway market (41)Maeklong - railway market (37)Maeklong - railway market (36)

Moins d’une centaine de kilomètres plus loin, au nord de la petite ville de Cha – am, nous posons les roues de Harry à quelques mètres d’une longue plage déserte . Les cocotiers nous font un peu d’ombre, les nuits sont bercées par le bruit des vagues, la mer est aux environs de 30°…   Donc, quoi vous raconter de plus : lecture, hamac, jeux, baignade, repas, marches au bord de l’eau… le rythme est bon ! A marée basse des centaines de petits crabes se prennent pour des artistes : je trouve ça trop beau !

Plage vers Cha-am (15)Plage vers Cha-am (9)Plage vers Cha-am (7)Plage vers Cha-am (23)Plage vers Cha-am (13)Plage vers Cha-am (24)Plage vers Cha-am (25)Plage vers Cha-am (27)Plage vers Cha-am (28)

Avant d’arriver à la plage suivante, petite variation en passant par de jolies forêts :

Cha-am forest park (1)Cha-am forest park (3)Cha-am forest park (4)

Dans le parc Khao Nang Phanthurat, nous avons la chance d’apercevoir quelques singes gibbons, bien différents de leur cousin le macaque que nous avons maintenant bien l’habitude de voir. Ceux-là, on dirait qu’ils sont maquillés! Ils sont plus farouches aussi, et sautent vite de branche en branche pour se cacher. Je n’ai réussi à prendre qu’une seule photo !

Forest park - Khao Nang Phanthurat (1)Forest park - Khao Nang Phanthurat (3)Forest park - Khao Nang Phanthurat (6)Forest park - Khao Nang Phanthurat (14)Forest park - Khao Nang Phanthurat (16)Forest park - Khao Nang Phanthurat (21)Forest park - Khao Nang Phanthurat (24)Forest park - Khao Nang Phanthurat (28)Forest park - Khao Nang Phanthurat (31)Forest park - Khao Nang Phanthurat (34)Forest park - Khao Nang Phanthurat (40)Forest park - Khao Nang Phanthurat (42)

Notre étape suivante se trouve au cœur du parc forestier Pran buri et c’est le premier “vrai” camping que nous faisons depuis bien longtemps. Et en plus, pour nous, il est gratuit ! On n’a pas bien compris (les Thaïlandais sont moins nombreux à parler anglais que nous le pensions) car il nous a semblé que certaines personnes payaient pour mettre leur tente et se raccorder à l’électricité, mais nous qui sommes restés sur le parking n’avons rien payé. Douches et eau à volonté : c’est parti pour les tournées de linge (toujours avec notre petite machine à laver). Pablo, lui, profite des abris pour s’étaler à jouer aux légos sans risquer de perdre des pièces dans le sable ! Lola a de l’électricité pour percer des coquillages et des graines pour fabriquer des bijoux. Le confort de la famille tient à peu de choses finalement !

Pran Buri forest park (1)Pran Buri forest park (2)Pran Buri forest park (52)

Le parc forestier abrite aussi une mangrove bien aménagée que l’on peut explorer en se promenant sur des passerelles en bois. Il se dégage une ambiance bien mystérieuse avec ces arbres aux racines tordues et entremêlées…

Pran Buri forest park (11)Pran Buri forest park (14)Pran Buri forest park (22)Pran Buri forest park (25)Pran Buri forest park (26)Pran Buri forest park (37)Pran Buri forest park (32)Pran Buri forest park (33)

En observant de plus près la vase on découvre toute une variété de petits crabes, de tailles et de couleurs différentes.

Pran Buri forest park (16)Pran Buri forest park (40)Pran Buri forest park (19)Pran Buri forest park (6)

Nous ne sommes pas les seuls à nous intéresser à cet écosystème fragile car en sortant nous croisons des dizaines d’écoliers qui pique-niquent avant d’aller faire la promenade.

Pran Buri forest park (51)Pran Buri forest park (44)Pran Buri forest park (49)

Comme dans tous les parcs nationaux on sent une vraie volonté de faire attention à l’environnement… du moins dans la théorie car dans les faits, les gens ne sont pas encore tous prêts, comme on peut le voir dans ces bacs verts censés être des composteurs !!

Pran Buri forest park (41)Pran Buri forest park (4)Pran Buri forest park (5)

Cette côte nous plait bien, nous traînons un peu et ne faisons que quelques kilomètres plus au sud pour rejoindre un bivouac bien tranquille. Un vrai petit paradis auquel on accède par un petit port de pêche tout coloré.

Bivouac plage sud Pran Buri (3)Bivouac plage sud Pran Buri (12)Bivouac plage sud Pran Buri (1)

Ensuite on traverse une palmeraie où paissent quelques vaches et on se gare à 20 mètres de la plage, avec une vue 5 étoiles sur la mer et quelques îlots. L’eau est toujours aussi chaude… On reprend nos activités : lecture, hamac, jeux, baignade et un peu de sport le matin et le soir quand il fait moins chaud…

Bivouac plage sud Pran Buri (21)Bivouac plage sud Pran Buri (45)Bivouac plage sud Pran Buri (31)Bivouac plage sud Pran Buri (19)Bivouac plage sud Pran Buri (48)Bivouac plage sud Pran Buri (60)

Bivouac plage sud Pran Buri (17)Bivouac plage sud Pran Buri (41)Bivouac plage sud Pran Buri (52)Bivouac plage sud Pran Buri (53)Bivouac plage sud Pran Buri (36)

Les journées commencent par de splendides levers de soleil sur la mer (vers 6h30)…

Bivouac plage sud Pran Buri - lever de soleil (11)Bivouac plage sud Pran Buri - lever de soleil (13)

… et se terminent par de beaux couchers de soleil sur la palmeraie (vers 18h30)

Bivouac plage sud Pran Buri (25)Bivouac plage sud Pran Buri (24)

Tout au bout de la plage, près d’un joli petit hôtel, nous tombons sur un tournage de film indien. Pendant deux jours, Lola très intéressée, n’arrête pas ses allers-retours pour aller les observer. Elle est vite remarquée par les assistants, les photographes et tous veulent leur photo avec elle ! Mdr!

Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (21)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (22)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (32)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (36)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (41)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (43)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (45)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (5)Bivouac plage sud Pran Buri (56)Bivouac plage sud Pran Buri - tournage film indien (30)

Bon, nous ne pourrons vraiment pas faire toutes les plages du golfe de Thaïlande alors en quittant celle-ci on accélère un peu le rythme et on revient dans les terres en traversant de beaux paysages…

Sur la route - après bivouac plage sud Pran Buri  (2)Sur la route - après bivouac plage sud Pran Buri  (3)Sur la route - après bivouac plage sud Pran Buri  (6)Sur la route - après bivouac plage sud Pran Buri  (10)Sur la route - après bivouac plage sud Pran Buri  (12)

… mais aussi de grandes plantations de palmiers à huile qui nécessitent tellement d’eau qu’ils assèchent les rivières comme nous l’expliquent des locaux lors d’un bivouac près d’une chute d’eau sans eau.

Sur la route (13)Sur la route (9)

Près de Ranong, nous faisons une petite promenade en forêt où l’on peut entrer dans d’anciens fours à charbon. L’un d’entre eux abrite des chauves-souris, sur l’une d’elles on peut observer des dizaines de moustiques. D’ailleurs je ne vous en parle pas trop mais nous aussi sommes régulièrement embêtés par les moustiques! Essentiellement au lever et coucher du soleil quand on est à l’extérieur. Sinon il leur arrive aussi de se cacher dans le camping-car en journée pour mieux sortir la nuit et sournoisement nous attaquer dans notre sommeil qui est alors bien perturbé! grrr!

Ranong - Trail sources chaudes (2)Ranong - Trail sources chaudes (5)Ranong - Trail sources chaudes -Divers (2)Ranong - Trail sources chaudes (7)Ranong - Trail sources chaudes (11)

Sinon, pour ce qui est du coronavirus, il a l’avantage ici d’avoir fait baisser le nombre de Chinois au km². Il y a bien quelques paranos qui portent des masques en se faisant bronzer sur la plage (zont pas compris qu’ils avaient plus de chances d’attraper un cancer de la peau que ce fichu virus…) mais à part ça, rien de plus, ne vous inquiétez pas !

@ bientôt sur l’autre belle côte thaïlandaise, celle de la Mer d’Andaman…

4 commentaires sur « En route pour les plages du sud ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s