Sur la côte d’Andaman – partie 1

Notre premier bivouac sur la côte d’Andaman a lieu sur une immense et belle plage bordée de pins qui nous font une ombre bien appréciée car il fait toujours aussi chaud !Clignement d'œil

Nous sommes donc maintenant du côté de l’Océan Indien et ce sont les couchers de soleil sur la mer que nous allons pouvoir admirer. C’est un spectacle dont nous ne nous lassons jamais.

Bivouac grande plage avec Josu et Ana (5)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (12)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (15)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (16)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (39)

L’eau est toujours aussi chaude, il n’y a pas grand monde par ici, juste quelques pêcheurs et quelques buffles. Nous avons rendez-vous avec un couple basque que nous avions rencontré en Oman il y a tout juste deux ans. Josu et Ana sont de très grands voyageurs qui ont déjà parcouru une bonne partie de chaque continent! Ils sont une mine d’informations inépuisable, ont toujours le sourire et de bonnes idées en poche ! C’est assez incroyable de se retrouver ici à la même période! C’est la magie du voyage!

 Bivouac grande plage avec Josu et Ana (31)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (19)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (22)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (25)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (27)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (1)Bivouac grande plage avec Josu et Ana (2)

Nos amis remontent maintenant sur le Myanmar, puis l’Inde et l’Asie centrale. C’est l’itinéraire que nous avions aussi imaginé au début de notre périple mais depuis un bon moment  déjà nous avons éliminé cette hypothèse. D’une car vu notre rythme de croisière, la saison ne serait pas la bonne une fois arrivés vers l’Inde, le Pakistan etc… et de deux parce que l’envie de continuer à voyager n’est plus aussi présente qu’auparavant, principalement pour Miguel. Donc depuis 3 mois déjà nous réfléchissons à plusieurs projets pour la suite. Parce qu’il faut aussi penser aux études de Lola et parce qu’aussi il faut penser à renflouer les caisses ! Au début nous aurions bien aimé trouver à travailler à l’étranger mais finalement ce n’est pas si simple que ça et surtout nous savons maintenant que nous ne nous verrions pas nous installer en Asie. Comme un coup de baguette magique pendant cette période de réflexion,  une opportunité  professionnelle en France est venue à nous… une chose à laquelle nous n’avions pas du tout pensé ! Il est encore un peu tôt pour vous en parler concrètement, mais sachez qu’après la Malaisie c’est donc la direction de la France que nous allons prendre. Nous repasserons par la Vendée… mais c’est un peu plus au sud que nous pensons nous installer pour travailler. Notre retour va donc se faire très prochainement par avion, quant à Harry il rentrera probablement par bateau, à moins que nous ne trouvions quelqu’un pour nous le ramener par la route d’ici là! Voilà, vous êtes au courant des dernières nouvelles. ça y est notre aventure familiale autour du monde va bientôt se terminer. ça nous met quand même un peu (beaucoup) le cafard d’y penser, mais nous sommes super contents d’avoir trouvé un projet qui nous motive à fond et qui va bien nous occuper! Clignement d'œil Tiens, dites moi, dans quoi vous nous verriez bien travailler ?

Mais en attendant nous profitons jusqu’au bout de ce périple et de cette belle côte thaïlandaise. Souvenez-vous, ici le 26 décembre 2004 les côtes ont été violemment touchées par un tsunami déclenché par un des séismes les plus violents jamais enregistrés, au beau milieu de l’océan Indien. La secousse a libéré une puissance équivalente à 23.000 bombes atomiques et provoqué la formation d’une vague de 50 cm se déplaçant à 800 km/h. En approchant des terres, la vague a grossi jusqu’à atteindre 35 mètres de haut en arrivant sur l’île de Sumatra. Le bilan catastrophique est évalué à 230.000 victimes principalement en Indonésie et au Sri Lanka (mais 12 pays ont été touchés par cette catastrophe naturelle). 15 ans après, la vie a repris son cours et il ne reste plus de trace ou presque du tsunami ,juste près de Khao Lak, un bateau de la police que l’immense vague a ramené jusqu’à près de 2 km dans les terres. Pour bien se rendre compte de la puissance de la mer, nous faisons à pied ces deux kilomètres depuis le bateau jusqu’à la côte. Impressionnant. Miguel et moi avions encore en tête les images diffusées à l’époque mais pour les enfants ils prennent pleinement conscience de l’ampleur de la catastrophe en voyant les photos exposées dans le mémorial juste à côté. Elles sont franchement dures et Pablo va nous en parler un moment. On comprend que toutes les familles des environs ont été touchées mais on n’est pas très à l’aise avec le fait de faire de ce mémorial un lieu de vente de souvenirs comme on en trouve partout en Thaïlande…

Divers - panneau tsunamiBan Bang Niang - Mémorial Tsunami (2)Ban Bang Niang - Mémorial Tsunami (1)

Au bivouac suivant nous sommes contents de pouvoir refaire du snorkelling. Bon c’est pas la folie, juste quelques poissons autour d’un gros rocher mais c’est un bon début! En plus le vent se lève et la mer est bien agitée, la visibilité n’est pas au top! Mais la plage est super belle avec un sable bien blanc qui fait mal au yeux! Pablo a beaucoup de mal à se concentrer pour l’école !

Bivouac juste avant Phuket (16)Bivouac juste avant Phuket (4)Bivouac juste avant Phuket (9)Bivouac juste avant Phuket (10)Bivouac juste avant Phuket (12)

Nous arrivons ensuite sur la fameuse île de Phuket, facilement accessible puisque reliée au continent par un pont. Nous avons repéré un spot à l’entrée, juste à côté de l’aéroport, dans une réserve naturelle où normalement nous pourrions faire du snorkelling. Mais le temps n’est pas de la partie et la mer est agitée. Il y a même un drapeau rouge sur la plage! Nous rencontrons d’ailleurs un Français, Guy,  un des surveillants de la plage qui nous dit que c’est la tempête pendant encore deux jours et que nous ne verrons rien des fonds sous-marins. Zut alors ! Selon lui nous ne trouverons pas notre compte sur Phuket, beaucoup trop touristique et pas de bons spots pour camping-car. Il ne nous en faut pas plus pour faire demi-tour! Car nous n’étions déjà pas très motivés! Nous ne parcourrons donc qu’une seule plage (très jolie cependant), pleine de touristes russes enduits de crème solaire!Tire la langue

Phuket - Sirinat NP (12)Phuket - Sirinat NP (5)Phuket - Sirinat NP (6)Phuket - Sirinat NP (8)Phuket - Sirinat NP (19)

Puis nous faisons un petit tour dans la mangrove avant de rejoindre le continent.

Phuket - mangrove (1)Phuket - mangrove (4)Phuket - mangrove (8)Phuket - mangrove (15)Phuket - mangrove (2)

Pour admirer les îles karstiques de la réserve nationale de Phang Nga, nous embarquons sur un longtail boat, les célèbres bateaux à queue thaïlandais, appelés ainsi à cause de la longueur de leur hélice à l’arrière. Celui d’aujourd’hui est immense et nous sommes les seuls à bord ! C’est bien car nous sommes tout devant et ainsi moins gênés par le bruit du moteur situé à l’arrière.

Phang Nga - sortie bateau parc national (190)Phang Nga - sortie bateau parc national (7)Phang Nga - sortie bateau parc national (27)Phang Nga - sortie bateau parc national (51)Phang Nga - sortie bateau parc national (56)

Dans une magnifique baie, nous contournons plusieurs îles aux drôles de formes, on aperçoit des grottes, des peintures rupestres, c’est sublime. Pas étonnant donc, que des réalisateurs aient choisi certains de ces îlots pour leurs décors de films, comme les îles Khao Phing Kan pour l’Homme au pistolet d’Or en 1974. Depuis, l’éperon rocheux qui apparaît dans le film a été rebaptisé James Bond Island et est devenu une usine à touristes. Depuis 1998 les bateaux de tourisme n’ont plus le droit de l’approcher, pour essayer de stopper l’érosion des roches calcaires; ils peuvent accoster sur les minuscules îles juste en face qui sont reliées par un banc de sable. Bien sûr on y a installé des stands de souvenirs à vendre. Il faut payer l’entrée du parc national pour mettre un pied sur l’île, peut-être que ça limite le nombre de touristes par jour mais c’est un peu tard. En plus l’île a aussi été très touchée par le tsunami et la faune et la flore environnantes sont très fragilisées.

Phang Nga - sortie bateau parc national (13)Phang Nga - sortie bateau parc national (14)Phang Nga - sortie bateau parc national (17)Phang Nga - sortie bateau parc national (24)Phang Nga - sortie bateau parc national (35)Phang Nga - sortie bateau parc national (37)Phang Nga - sortie bateau parc national (43)Phang Nga - sortie bateau parc national (45)Phang Nga - sortie bateau parc national (75)Phang Nga - sortie bateau parc national (53)Phang Nga - sortie bateau parc national (55)Phang Nga - sortie bateau parc national (8)

Notre batelier nous dépose sur une plage déserte où nous pensions faire trempette mais c’est marée basse et le sol est plutôt vaseux… C’est un limon très fertile bien utile à la mangrove autour mais pas très agréable quand il rentre entre les doigts de pieds ! Clignement d'œil Miguel et Pablo y vont quand même pendant que Lola et moi profitons de la vue et d’une petite grotte.

Phang Nga - sortie bateau parc national (58)Phang Nga - sortie bateau parc national (72)Phang Nga - sortie bateau parc national (60)Phang Nga - sortie bateau parc national (64)Phang Nga - sortie bateau parc national (65)Phang Nga - sortie bateau parc national (69)

La visite se poursuit avec une pause canoé. Pendant près d’une heure on nous promène autour de la mangrove et à travers des arches et des grottes dignes de repaires de pirates! Mais l’endroit est loin d’être secret et nous sommes loin d’être tout seuls, mais ça ne se voit pas sur les photos !

Phang Nga - sortie bateau parc national (132)Phang Nga - sortie bateau parc national (78)Phang Nga - sortie bateau parc national (95)Phang Nga - sortie bateau parc national (103)Phang Nga - sortie bateau parc national (107)Phang Nga - sortie bateau parc national (112)Phang Nga - sortie bateau parc national (117)Phang Nga - sortie bateau parc national (119)Phang Nga - sortie bateau parc national (122)Phang Nga - sortie bateau parc national (125)Phang Nga - sortie bateau parc national (128)

Nous remontons sur le longtail pour accéder à un village musulman flottant sur l’île de Koh Panyee. Nous passons près de deux heures à déambuler dans les ruelles de ce village atypique. On regrette néanmoins que les rues principales ne soient remplies que de boutiques de souvenirs, mais bon, les habitants vivent essentiellement de la pêche et du tourisme (la dernière image c’est du poulpe séché).

Phang Nga - sortie bateau parc national (23)Phang Nga - sortie bateau parc national (29)Phang Nga - sortie bateau parc national (136)Phang Nga - sortie bateau parc national (139)Phang Nga - sortie bateau parc national (140)Phang Nga - sortie bateau parc national (142)Phang Nga - sortie bateau parc national (149)Phang Nga - sortie bateau parc national (154)Phang Nga - sortie bateau parc national (156)Phang Nga - sortie bateau parc national (158)Phang Nga - sortie bateau parc national (176)Phang Nga - sortie bateau parc national (167)Phang Nga - sortie bateau parc national (183)Phang Nga - sortie bateau parc national (184)Phang Nga - sortie bateau parc national (172)Phang Nga - sortie bateau parc national (181)Phang Nga - sortie bateau parc national (188)Phang Nga - sortie bateau parc national (186)Phang Nga - sortie bateau parc national (185)

De retour sur la terre ferme, nous allons cette fois sur la ville de Phang Nga qui possède aussi quelques endroits bien sympathiques, comme une grotte avec des peintures sur ses parois.

Phang Nga - grotte peintures (10)Phang Nga - grotte peintures (1)Phang Nga - grotte peintures (2)Phang Nga - grotte peintures (6)Phang Nga - grotte peintures (7)

Ou une autre qui abrite différentes sortes de singes, ceux qui ont la face rouge nous impressionnent beaucoup!

Phang Nga - grotte aux singes (38)Phang Nga - grotte aux singes (3)Phang Nga - grotte aux singes (5)Phang Nga - grotte aux singes (17)Phang Nga - grotte aux singes (23)Phang Nga - grotte aux singes (29)Phang Nga - grotte aux singes (31)Phang Nga - grotte aux singes (32)

La petite ville possède aussi un temple pas comme les autres. Le Wat Tham Ta Pan est un sanctuaire bouddhiste représentant l’enfer. Le cadre naturel est très beau mais l’ambiance qui règne ici est très particulière. A chaque pas on découvre des  statues toutes plus bizarres les unes que les autres (en plus de celles classiques du bouddhisme et de l’hindouisme), voire franchement immondes quant il s’agit de décrire des tortures potentielles! On accède à ces scènes terrifiantes en empruntant un tunnel en forme de dragon qui contourne la montagne ! Rien que ça ! D’ailleurs au passage on dérange quelques chauves-souris qui nous font bien flipper en s’envolant! Pour les enfants ça relève presque de la fête foraine avec un manoir hanté ou train fantôme!

Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (2)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (10)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (12)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (13)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (22)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (27)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (28)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (38)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (41)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (43)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (44)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (47)

On trouve aussi une grande grotte où coule une rivière souterraine, et une coupole haut perchée sur un piton rocheux qui offre une très belle vue. Mais l’accès se fait par des escaliers trop raides et trop ouverts pour que Lola nous accompagne! A l’occasion on croise quelques moines.

!Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (49)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (14)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (21)Phang Nga - temple de l'enfer et du paradis (18)

Vraiment je trouve qu’il y a beaucoup à faire autour de Phang Nga et je trouve cette région très jolie et agréable. Comme les Sa Nang Manora Waterfall. Bon, rien de très extraordinaire au niveau chute d’eau, juste quelques bassins où il fait très bon se rafraîchir et se faire grignoter les pieds par les petits poissons, ainsi qu’une courte mais agréable promenade à faire dans la forêt, de bonne heure le matin avant que les touristes ne débarquent. Clignement d'œil C’est l’avantage de dormir sur place comme nous et les copains de “la P’tite troupe en voyage” que nous retrouvons avec plaisir… la dernière fois c’était il y a 2 mois au Laos !

Phang Nga Waterfall (3)Phang Nga Waterfall (5)Phang Nga Waterfall (10)Phang Nga Waterfall (14)Phang Nga Waterfall (11)Phang Nga Waterfall (13)Phang Nga Waterfall (18)Phang Nga Waterfall

Les retrouvailles ne s’arrêtent pas là puisque le lendemain ce sont les Gali et Compagnie que nous retrouvons tous ensemble sur la plage de Klong Muang Beach,près d’Ao Nang. Pablo est trop content de pouvoir à nouveau jouer avec des copains qui parlent français!

Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (7)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (9)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (8)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (6)

Malheureusement la P’tite Troupe doit partir car leur voyage touche désormais à sa fin, ils se dirigent vers la Malaisie où ils doivent prendre un vol vers la France d’ici quelques jours… C’est donc là-bas que nous les reverrons la prochaine fois ! Bon retour les copains! Clignement d'œil

Nous prolongeons donc le séjour avec les Gali sur cette plage qui est vraiment très sympathique : on y trouve un bon petit resto à pas très cher, un vendeur de glaces à domicile, des gens sympas qui viennent discuter, des touristes mais pas trop, des pêcheurs, des bikeurs… et puis on profite de cette mer chaude, encore et encore! Même pas rafraîchissante ! mdr

Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (88)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (68)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (48)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach -resto (1)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (65)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (66)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (73)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (74)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (78)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (79)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (94)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (91)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (80)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (83)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (85)

Il y a même un bateau venu s’échouer la veille qui permet à nos enfants de jouer les explorateurs!

 Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (31)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach (42)

Et puis c’est ici que le 31 janvier notre grande baroudeuse fête ses 15 ans ! Et oui déjà! J’ai du mal à y croire mais pourtant le compte est bon! C’est bien une jeune et jolie adolescente que nous avons devant nous! (j’ajoute ci-dessous une photo d’elle au début du voyage pour voir l’évolution!!) Sa journée commence avec des crêpes et se termine par un tiramisu, en passant par une poêlée de crevettes à l’ail! Voilà ce que la miss avait commandé! Elle qui a déjà soufflé des bougies en Egypte, en Argentine, en Tunisie, au Maroc, en Oman… elle sait que le plus beau des cadeaux ce sont ces voyages que nous faisons en famille! Bon, elle a quand même commandé un cadeau “en vrai” mais il arrivera en France d’ici quelque temps !Clignement d'œil

Lac Aguelmame de Sidi Ali (39)

Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach - 15 ans Lola (1)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach - 15 ans Lola (4)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach - 15 ans Lola (8)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach - 15 ans Lola (13)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach - 15 ans Lola (12)

Etant posés plusieurs jours c’est l’occasion pour Miguel de trouver un endroit pour faire un entrainement de boxe thaïlandaise. C’est un sport qu’il avait déjà pratiqué il y a quelques années et il avait vraiment envie d’essayer ça en Thaïlande. Un cours particulier lui redonne le goût de la pratique mais aussi un beau claquage dans chaque mollet ! Mais bon , l’essentiel c’est de se faire plaisir, quitte à boiter pendant deux semaines !Tire la langue

Ao Nang - Entrainement boxe thaï Miguel (7)Ao Nang - Entrainement boxe thaï Miguel (12)Ao Nang - Entrainement boxe thaï Miguel (20)Ao Nang - Entrainement boxe thaï Miguel (26)Ao Nang - Entrainement boxe thaï Miguel (28)

En tout cas les enfants étaient très impressionnés de le voir faire! Moi je l’avais déjà vu faire un combat il y a … 20 ans de cela!Surpris D’ailleurs Pablo n’est pas au bout de ses surprises puisque ce soir il va voir un vrai combat ! En compagnie de son super copain Tilio, de Gaétan et de Miguel, bref un truc de mec ! Donc je laisse la parole aux mecs ( et merci Gaëtan pour les photos!) :

Avec Gaëtan nous avons réservé 4 places pour un show de cinq combats. Nous sommes installés en VIP avec une vue imprenable sur le ring. Les enfants sont excités comme des puces, on dirait qu’ils vont combattre.Nous assistons à la préparation des combattants, échauffements, étirements, assouplissements, massage et enfin huilage des corps a l’huile de camphre. Nous observons ces “champions” et commençons les pronostics… Les enfants sont impressionnés de voir les boxeurs de si près et si jeunes pour certains. Quand les premiers boxeurs montent sur le ring, l’euphorie est à son comble. Nous expliquons aux enfants les règles et aussi le rituel avant le combat. Les boxeurs font le tour du ring en priant à chaque coin et en saluant respectueusement les juges et arbitres. Puis ils réalisent un rituel entre danses et assouplissements afin de demander aux dieux de les aider dans leur combat.

Enfin le GONG retentit et c’est parti pour 5 rounds de 3 minutes (en théorie car finalement un seul combat ira jusqu’à la fin) .Nous assistons à 3 K.O dont un très spectaculaire. Le premier K.O est dû à un crochet du droit, le second à un coup de genou dans la mâchoire dû à une garde trop baissée et enfin le troisième à un High kick(coup de pied haut) dans la nuque, résultat garanti. Les enfants comme les grands en restent bouche bée !!

Les combats montent en puissance car les catégories de poids augmentent ce qui ravit tout le monde. Le dernier combat oppose un Ukrainien à un Thaïlandais, unanimement nous soutenons le seul “blanc” de la soirée et crions pour l’encourager. Il ne nous déçoit pas, bien au contraire, c’est un magnifique combat technique et puissant. Au milieu du 5ème round l’arbitre arrête le combat car le thaïlandais sert de puching-ball et n’est plus apte à lutter.

Nous allons féliciter le vainqueur et les enfants montent sur le ring pour faire leur combat. Nous sortons du stadium sans voix au propre comme au figuré!

Cerise sur le gâteau , les organisateurs nous donnent deux affiches géantes pour les enfants.Difficile de les mettre au lit après cette dynamique soirée!

Ao Nang - combat de boxe thaï (1)Ao Nang - combat de boxe thaï (8)Ao Nang - combat de boxe thaï (9)Ao Nang - combat de boxe thaï (3)Ao Nang - combat de boxe thaï (29)Ao Nang - combat de boxe thaï (49)Ao Nang - combat de boxe thaï (51)Ao Nang - combat de boxe thaï (43)Ao Nang - combat de boxe thaï (14)Ao Nang - combat de boxe thaï (54)

Pendant ce temps là, avec Linda, Lola et Mali on a dévalisé le night market ! Un peu de bouffe et beaucoup de fringues mais j’étais trop occupée à négocier pour prendre les boutiques en photo !

Ao Nang - Night Market (2)Ao Nang - Night Market (1)

Notre famille de voyageurs s’agrandit sur notre sympathique bivouac avec l’arrivée de nos amis les Mollalpagas que nous n’avions pas vus depuis 3 mois. Ils sont avec les parents et le frère d’Audrey venus leur rendre visite pour deux semaines. C’est la chandeleur, tout le monde fait un saladier de pâte à crêpes et Sylvain prend les commandes de sa billig pour une soirée bien sympathique !

Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach avec les Molla (4)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach avec les Molla (6)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach avec les Molla (1)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach avec les Molla (2)Ao Nang - Bivouac Klong Muang beach avec les Molla (3)

Le lendemain nous partons tous ensemble pour une excursion sur la péninsule de Railay, près de Krabi. Les plages de Railay sont entourées par de hautes falaises calcaires, elles ne sont donc accessibles que par bateau.

Excursion à Railay (1)Excursion à Railay (2)Excursion à Railay (4)Excursion à Railay (7)Excursion à Railay (10)Excursion à Railay (13)

Nous débarquons sur une grande plage et allons explorer la forêt par un sentier qui grimpe, avant que la chaleur ne soit trop écrasante. Nous croisons bon nombre de grimpeurs, c’est un vrai paradis pour eux ici, les falaises comptent plus de 700 voies équipées. La vue de là-haut est superbe.

Excursion à Railay (31)Excursion à Railay (34)Excursion à Railay (35)Excursion à Railay (46)Excursion à Railay (51)Excursion à Railay (41)

Ne trouvant pas le passage secret à travers la montagne pour accéder à une plage de l’autre côté, nous redescendons et faisons le tour en longeant plusieurs resorts puis de drôles de formations rocheuses, sous le regard de quelques gibbons au visage si drôle.

Excursion à Railay (54)Excursion à Railay (57)Excursion à Railay (59)Excursion à Railay (110)

Puis nous arrivons sur une plage aux couleurs paradisiaques, c’est le décor de carte postale comme on voit sur tous les dépliants touristiques! Alors forcément y’a plein de touristes! Mais la plage est assez grande pour tout le monde, avec même des petites criques cachées et des espaces à l’ombre des arbres où nous nous réfugions pour manger et faire la sieste, en se méfiant du varan qui fait les poubelles… Nous découvrons les food longtails très pratiques pour manger sur le pouce, c’est un peu plus cher qu’ailleurs mais sans abuser vu le cadre dans lequel on est!

Excursion à Railay (70)

Excursion à Railay (75)Excursion à Railay (76)Excursion à Railay (81)Excursion à Railay (83)Excursion à Railay (100)Excursion à Railay (105)Excursion à Railay (92)Excursion à Railay (94)Excursion à Railay (98)

Mais faut pas rêver, cet afflux touristique a des répercussions négatives sur la flore locale, notamment les fonds marins dont le corail est mort sur les premières dizaines de mètres du rivage. Les touristes qui dorment sur place nous ont tous dit que la nuit c’est un va-et-vient incessant de bateaux pour ravitailler en nourriture les nombreux hôtels de la péninsule. On est donc loin de la petite île tranquille…

Excursion à Railay (86)Excursion à Railay (91)Excursion à Railay (89)Excursion à Railay (90)

Au bout de la plage se trouve la grotte de Phranang. Traditionnellement les pêcheurs et les navigateurs viennent ici pour prier l’esprit d’une princesse qui apporte protection, bonheur et surtout fertilité. Ils y déposent donc des lingams (phallus) taillés dans du bois. Il y en a partout!

Excursion à Railay (64)Excursion à Railay (66)Excursion à Railay (67)

A côté de cette grotte il y a encore un beau mur d’escalade et nous tombons sur un habitué des lieux, un drôle d’énergumène russe qui fait un peu son show mais qui peut se le permettre vu son agilité et sa souplesse, à 70 ans, incroyable! Il aime bien embrasser toutes ses spectatrices à la fin!!

Excursion à Railay (116)Excursion à Railay (118)Excursion à Railay (120)Excursion à Railay (121)Excursion à Railay (123)

C’est sur cette plage que nos amis les Mollalpagas nous quittent car ils partent avec leur famille pour plusieurs jours sur une île. Cette fois nous ne savons pas du tout quand nous nous reverrons… enfin si, probablement pas avant un an et demi deux ans car ils remontent ensuite sur le Myanmar, puis l’Inde et enchaîneront avec le continent africain… c’est vous dire ! Nous essayons de ne pas trop y penser et nous nous séparons comme si nous allions nous revoir bientôt! Mais l’émotion est bien palpable. Bonne route les copains !Coeur rouge Et arrêtez de grandir les enfants!

Excursion à Railay (29)Excursion à Railay (20)

Nous quittons nous aussi ce bel endroit, ravis de cette journée. Sur le chemin du retour nous croisons un gros varan qui mange des petits poissons échoués sur la plage. Les enfants s’amusent à lui en apporter! Puis nous retrouvons notre batelier qui nous ramène au coucher du soleil. Splendide.

Excursion à Railay (132)Excursion à Railay (130)Excursion à Railay (136)Excursion à Railay (135)

@ bientôt Clignement d'œil

Excursion à Railay (27)

13 commentaires sur « Sur la côte d’Andaman – partie 1 »

  1. Super! Y’a tout: le soleil, là mer, la nature, les copains, les crêpes, la liberté !

    Alors pour les présomptions de travail … :
    – centre eco-botanique pour Éléphants ?
    – food truck special pays du monde?
    – formateurs pour chinois irrespectueux en voyage ?
    – auteur d’un livre « zen Life on Campervzn » ?
    Ou – « comment enseigner sur la plage »?
    – vendeurs de camping-car imperméables à la poussière ?

    🙂

    J'aime

  2. Je lis vos vagabondages en famille depuis le début.. Jolie aventure et grande richesse… Bravo.. Alors un métier autour du loisir et la culture.. Un camping… Écrire un guide…??

    J'aime

  3. Hello les PLEM

    Ah Phang Nga ! c’est aussi un coin de paradis qu’on avait adoré !
    Magnifique reportage.
    Nous on est sûr que vous avez trouvé un camping à tenir, c’est ça ? ouiiiiiiiiiii dites oui comme ça on sera vos 1ers clients !
    A très bientôt en Europe 🤩 Bises des GLEN

    J'aime

  4. Hello !
    Nous vous suivons depuis le début … la lecture de vos messages et de votre blog nous fait voyager par procuration !. Je viens de lire que le voyage va se poursuivre d’une toute autre manière avec un projet professionnel en France … vous allez nous manquer.
    Essai de réponse au jeu/question : je vous imagine reprendre quelque chose qui vous gardera en contact avec les voyageurs : un hôtel ? une chambre d’hôtes ? un restaurant ? …
    Bonne continuation
    Amitiés, Jean-Yves GERMAIN

    J'aime

  5. merci pour ce long reportage intéressant; merci aussi de partager vos projets … même si vous restez un peu mystérieux :O)
    surtout racontez-nous votre retour en France et faites-nous part de votre nouvelle vie ! (en lien avec les voyages , le tourisme , les CC …????? )

    J'aime

  6. Je voyage grâce à vous par procuration, du coup je suis un peu triste que ça s’arrête. Comme un feuilleton qu’on kiffe et dont on attend avec impatience le nouvel épisode !!!!😉
    Mais c’est votre histoire et le principal est que vous l’écriviez comme vous allez aimer la vivre💞.
    Tu nous laisses comme d’habitude sur notre faim….hâte de connaître la suite 🤔🤔
    Bisous😘

    J'aime

  7. Vous avez « vendu » la devinette des Mollapagas que je suis aussi ! L’autre hémisphère dont ils parlaient est l’Afrique
    Pour l’activité professionnelle, je vous vois bien gestionnaire d’un camping !
    cdt

    J'aime

  8. Bonjour les PLEM’MOBILES. J’ai été très surprise de savoir que votre envie de voyager commençait à s’essoufler mais il est vrai aussi que les enfants doivent faire leurs études. Cela me manquera comme tant d’autres personnes de ne plus lire votre blog mais ce qui me ravit c’est que nous allons peut-etre nous revoir Elodie quand vous serez en Vendée ?
    Réponse à ta question Elodie : Je vous verrais bien tenir des chambres d’hotes afin de rencontrer des voyageurs.
    je vous souhaite une bonne route et encore de belles rencontres.
    Bises
    Guylaine

    J'aime

  9. Bonjour,
    Je vous suis depuis le debut et suis passionnée par vos voyages.j’ai aimé votre sejour à Oman et en Mongolie.vous allez me manquer.
    Je vous vois bien diriger et gérer un centre école parachutisme..
    Merci de nous avoir fait vivre toute ces aventures!
    Amitiés
    Chantal geffray

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s