Géorgie infos pratiques

Juin- juillet 2018 — 1120 km

Géorgie itinéraire

Voici probablement la dernière présentation d’un pays par Lola car après nous allons retraverser des pays déjà visités : La Géorgie

Entrée depuis l’Arménie par la ville de Sadakhlo

Formalités simples mais qui ont pris beaucoup de temps côté géorgien, ils ne comprenaient rien à notre carte grise française. Et aucun ne parlait anglais. Pas besoin de carnet de passage. Pas de rayons X. Pas besoin de visa pour les ressortissants européens.

L’assurance est obligatoire et les douaniers insistent bien pour qu’on la prenne. Les bureaux sont 1km après la frontière, les tarifs sont affichés. On choisit de 15 jours à un an. Nous avons eu le tarif voiture (50 laris pour 30 jours) alors que d’autres camping-cars ont eu le tarif bus (75 laris).

Monnaie :

Le lari : 2.80 laris pour 1€ environ

Bureaux de change ou distributeurs automatiques partout. On peut payer par carte bancaire dans les grosses stations-service et grands supermarchés.

Vie quotidienne - Monnaie géorgienne - lari (2)

Gasoil :

Un peu moins cher qu’en Arménie. Il y a plusieurs qualités de gasoil. De 2.13 à 2.48 laris le litre selon les stations.

Sur la route :

Etat des routes bien meilleur qu’en Arménie mais ce n’est pas tout lisse quand même ! Un peu plus de présence policière et de radars automatiques mais aucun contrôle pour nous. En revanche les Géorgiens prennent beaucoup plus de risque sur la route et leur conduite est plutôt désagréable. Il y a des véhicules assez récents mais aussi un nombre incroyable de voitures  qui n’a plus de pare-chocs avant ou arrière, ou les deux mais je n’ai pas pensé à les prendre en photo ! En campagne attention aux nombreuses vaches en troupeau au milieu des routes, mais aussi aux petits cochons qui traversent ! Tout comme en Arménie, les villages sont souvent défigurés par de grosses canalisations de gaz qui courent le long de la route et encadrent les entrées des maisons.

Sur la route (10)Lac Bazaleti - voitureSur la route - voitures Sur la route (13)Sur la route (15)

Eau :

Aucune difficulté pour trouver de l’eau. Beaucoup de sources naturelles, de fontaines.

Bivouacs :

On peut bivouaquer librement et facilement en Géorgie. Il faut juste surveiller un peu la météo car il pleut souvent et certains bivouacs peuvent se révéler difficiles à quitter (herbe grasse ou boue !). Nos bivouacs intéressants sont sur Ioverlander.

1er bivouac - Pablo (2)1er bivouac géorgien (39)

Internet/Téléphone/

Carte SIM avec 4GB pour moins de 4€ pour un mois c’est cool ! On trouve aussi du bon wifi ouvert dans les villes.

Nourriture :

Plus de choix qu’en Arménie, on sent bien qu’on se rapproche de l’Europe… Plus de gros supermarchés et notamment un grand Carrefour à Tbilisi, ça fait du bien ! Pas mal de fruits et légumes locaux en bord de route. Des supérettes qui vendent beaucoup de produits en vrac (féculents, gâteaux, noix, cafés…). Différentes sortes de pains, tous excellents et peu chers. Beaucoup de snacks pour restauration rapide où l’on trouve toujours les mêmes sortes de chaussons fourrés au fromage, viande ou haricots.

Vie quotidienne - pain géorgien (2)Vie quotidienne - pain géorgien

Visites/loisirs:

Bains chauds à Tbilisi : 1 heure dans une salle privée pour nous quatre : 70 laris (25€)

Parc aquatique Tbilisi : 30L/adulte et 15L/enfant la journée (soient 32€ pour nous 4)

Grotte de Sataplia : 15L/ adulte et 5L/enfant

Canyon Okatse : 15L/adulte et 5L/enfant

Il existe un ticket combo à 50 L/adulte qui regroupe les deux sites ci-dessus + la grotte de Prométhée et le canyon de Martvili que nous n’avons pas fait.

Pour toutes les visites il y a un tarif plus élevé pour les étrangers.

Contact avec les locaux :

Nous avons eu beaucoup moins de contacts avec les Géorgiens, sûrement car la grande majorité de nos bivouacs on les a soit passés en plein nature soit en compagnie d’autres voyageurs ! Peu parlent anglais, ce qui limite les échanges mais ils sont très agréables et souriants. Ils nous prennent régulièrement pour des Allemands !

Il y a vraiment de quoi s’occuper en Géorgie et c’est un pays ultra facile en camping-car. On aurait pu y passer beaucoup plus de temps mais nous avons fait le choix de revenir en France cet été et il reste encore pas mal de route !

C’est d’ailleurs non sans un pincement au cœur que nous le quittons car il représente aussi le dernier pays que nous avons prévu de visiter ! Quoiqu’on en dise,  ça sent la fin de ce voyage ! En pleurs

@ Bientôt ! Clignement d'œil

Allez je vous remets un peu de Géorgie en noir et blanc, pour le plaisir ! Rire

Bivouac Pont Eiffel NB (1)Bivouac Pont Eiffel NB (2)1er bivouac géorgien en NBTbilisi en NB (1)Tbilisi en NB (7)Tbilisi en NB (13)Tbilisi en NB (15)Tbilisi en NB (16)Tbilisi en NB (14)Tbilisi en NB (12)Tbilisi en NB (11)Tbilisi en NB (10)Tbilisi en NB (9)Tbilisi en NB (6)Tbilisi en NB (5)Tbilisi en NB (4)Tbilisi en NB (3)Tbilisi en NB (2)

Un commentaire sur « Géorgie infos pratiques »

  1. Merci pour vos jolies commentaires. Après un Paimpol cap nord puis Kirkenes on redescend chez nous …pour mieux repartir l an prochain Russie Géorgie Arménie Géorgie Roumanie en Ferry pour ces derniers afin d éviter la Turquie. Je suis donc avec bcq d attention votre periple et vos soucis….
    Marie et Monique Rencontre en Iran ( monastère de…??? ) puis dans une petite bourgade ????
    Bonne route

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s